Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 16:33
Photo Courrier International .

Photo Courrier International .

Le véritable projet du courant de pensée néolibéral n'est pas de libérer les individus pour leur permettre d'agir à leur guise ; en réalité, il s'agit d'imposer une façon de vivre entièrement guidée par l'intérêt et le calcul économique . Le marché n'est pas un mécanisme naturel mais " un dispositif ", une discipline ", " une technique de gouvernement ", comme la prison ou l'hôpital psychiatrique . Le néolibéralisme fabrique " l'homo-économicus " comme la clinique fabrique le fou . ( Résumé d'un cours hebdomadaire de Michel Foucault au Collège de France, 1979 ) .

Ne nous payons pas de mots ! Qui aurait pu penser, en 2012, que François Hollande allait faire pire, en matière de sécurité et d'atteintes aux libertés, que Nicolas Sarkozy ? " Lui Président ", qui, dans un moment d'émotion, oublie la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et les engagements internationaux de la France .

Le discours de Grenoble du 30 juillet 2010, de N. Sarkozy, tournant décisif de son quinquennat, effroyablement anti-immigrés et promettant, déjà, la " déchéance de nationalité " pour tous les assassins de policiers et de gendarmes, ne fut qu'une succession de mots .

La politique de F. Hollande, aujourd'hui, est la mise en oeuvre du contenu de ce discours et il y a de quoi halluciner . Les décisions politiques prises actuellement dépassent largement le cadre de l'hystérie : il s'agit pour chaque camp de surenchérir sur l'autre comme si personne ne devait pouvoir aller plus haut .

La proposition de loi, en préparation pour être soumise au Parlement au mois de février et qui veut introduire dans le Code Pénal, le droit commun, des mesures relevant de l'état d'urgence, en est une illustration éclairante .

Les perquisitions de nuit dans les résidences privées deviennent autorisées et dès les enquêtes préliminaires .

Le contrôle d'identité, la fouille des affaires personnelles et des coffres de voiture seront banalisés, même si le citoyen n'a commis aucune infraction .

Les policiers vont pouvoir utiliser leurs armes même en dehors de l'état de légitime défense, " s'ils estiment qu'il y a des raisons sérieuses de penser que l'individu qu'ils poursuivent est susceptible de récidiver " .

Les préfets pourront assigner à résidence des individus revenant de zones de combat même s'ils n'ont commis aucun délit sur le territoire .

Une personne - même mineure - pourra être mise en garde à vue, quatre heures, sans avocat, si la " police a des raisons sérieuses de penser qu'elle est en lien avec une activité terroriste " .

Remarquons, comme nous le faisions hier, le retour de cette expression " des raisons sérieuses de penser " qui défie toutes les certitudes du droit .

L'avocat Henri Leclerc, ancien président de la Ligue des Droits de l'Homme, peut dire, sans crainte de se tromper " qu'on fait régresser notre système de liberté de façon pérenne " .

C'est inepte de vouloir combattre le terrorisme en introduisant l'état d'urgence dans la Constitution et dans le droit commun . On sait bien que le terrorisme se combat par le renseignement .

( Pourquoi ne pas proposer aux terroristes qui en feront la demande, une carte d'identité de terroriste ? Cela rassurerait la population de les connaître .)

Toutes ces mesures sont en contradiction totale avec la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948 . ( Mais, vous ne le saviez pas, ce texte fondateur, nous l'avons signé, mais nous ne l'avons pas ratifié, en bonne et due forme, viennent de découvrir des conseillers de F. Hollande ) .

Si F. Hollande se prévaut d'une pareille " argutie " pour faire passer son texte, nous n'aurons plus à parler de " déchéance de nationalité " mais de " déchéance de la Nation ", face au monde entier .

Déclaration Universelle des Droits de l'homme de 1948 :

" ... Article 9 : Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé .

Article 10 : Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial qui décidera de ses droits et obligations .

Article 11 : Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées .

Article 12 : Nul ne sera l'objet d'immixtions dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation . Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles atteintes .... "

Comment peut-on se dire républicain et décider d'introduire dans la Loi Fondamentale un " état d'exception " ?

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens