Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 15:01
La rupture : larguez les amarres !

" J'appelle le PS à la rupture avec le le parti constitué à Epinay, en 1971, j'appelle à la rupture avec la stratégie que nous avons développée depuis cette époque, j'appelle l'ensemble de la gauche à une rupture, autrement dit au dépassement ... ", ( Jean-Christophe Cambadélis ) .

Défaite des Municipales, défaite des Départementales, défaite des Européennes, " chaos " des Régionales . Et pourtant il faut tenir la tête de F. Hollande " hors de l'eau " jusqu'au printemps 2017 .

Alors on largue les amarres : le Congrès d'Epinay, mis en scène, pour théâtraliser le départ de la " Longue Marche " de François Mitterrand, vers le Capitole, est mort . Vive " l'Alliance Populaire " !

Dès le soir du deuxième tour des Régionales, Julien Dray, sur le plateau de France2, annonce la couleur : l'ancien député socialiste, " grand pote " de F. Hollande, propose le changement de nom du PS . Lundi matin, Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée, plaide, devant ses députés, pour la création " d'un grand parti de gauche réformateur ... Il faut régénérer profondément le parti car il ne fait plus envie ", ( constat frappé au coin du bon sens, par ailleurs ) " . Dans le même temps, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, réclame devant le BN du PS " un nouvel Epinay " et appelle les socialistes au " dépassement " .

Mardi matin, 15 décembre, à peine 36 heures après la publication des résultats du deuxième tour des Régionales, le premier secrétaire se pourfend d'une déclaration sans ambigüité et concrète . Mercredi matin, en Conseil des Ministres, F. Hollande appose son sceau à toutes ces propositions : " Il faut défendre l'unité nationale ... Le problème est celui de l'appartenance à la République, de l'inclusion dans la Nation " . ( Pas le chômage donc, ni la question sociale ! )

Citons donc " Christo " ( surnom de Cambadélis dans les instances du PS ) : " Au début du mois de février 2016, après la tenue d'un Conseil National du Parti ( son parlement ) le PS lancera un Appel pour la création d'une grande " Alliance Populaire " en direction des militants de gauche, des associations, et, s'ils le souhaitent, des syndicats ... en vue de la tenue, à l'automne 2016, d'une " Convention " de cette " Alliance populaire ", qui aura vocation à fixer une base, des échéances, des perspectives qui seront celles d'un nouvel Epinay, c'est à dire la substitution au PS d'une formation politique rassemblant tous ceux qui auront participé aux débats de l'alliance ...

Cette alliance sera de gauche et républicaine, rassemblant des forces de gauche et des écologistes, avec pour objectif de s'ouvrir aux républicains, comme le fut le Conseil National de la Résistance ... ( Ambitieux, si sincère ) .

J'appelle à la rupture avec la stratégie que nous avons développée depuis 1971, j'appelle à la rupture avec les méthodes, l'organisation, la structuration qui furent les nôtres ...

... J'appelle l'ensemble de la gauche à une rupture ... " .

Manuel Valls est aux anges, lui qui prônait le changement de nom du PS depuis des années et qui vient de " ferrer " l'ancien Premier Ministre de Jacques Chirac, le centriste J.P. Raffarin . F. Hollande, qui est aux manettes, a compris que le moment est venu de mettre sur les rails le projet politique qu'il dessinait en 1984 : lire la tribune, dans Le Monde d'alors, intitulée " Pour être modernes, soyons démocrates ", co-signée par ses amis de trente ans, Jean-Yves Le Drian, l'avocat Jean-Pierre Mignard, Jean-Michel Gaillard et Ségolène Royal .

Que les naïfs se ressaisissent vite ! " Christo" n'appelle pas à la construction " d'un Front Populaire " sur le modèle de 1936 . Il précise bien, dans son intervention devant le Bureau National : " Je ne dis pas qu'il faut changer de ligne politique " ( comprenez-moi bien, précaution nécessaire ) . " Alliance " n'est pas " Front " : l'un appelle à la lutte, au combat ; l'autre, n'exprime que repli et défensive .

La porte-parole du PS, Corinne Narassiguin moins expérimentée que son mentor, "crache le morceau " , quand elle déclare : " Il s'agit que la gauche ( lire, F. Hollande ) soit représentée au second tour de la présidentielle " .

Beaucoup de bruit pour rien : comme toujours ! Indécrottables politiciens qui réduisent la politique à de la stratégie électorale . Pendant ce temps, la carte de l'hexagone continuera inexorablement de " noircir " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens