Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 15:56
Tableau du peintre Pierre Farel .

Tableau du peintre Pierre Farel .

" Je hais le nouvel an : je veux que chaque matin soit pour moi une année nouvelle ; chaque jour, je veux faire les comptes avec moi-même et me renouveler, chaque jour ", ( Antonio Gramsci ) .

Ce soir le " Président normal " adresse aux Français ses voeux . A 20 heures, sur nos écrans, nous aurons droit à huit minutes de comédie, d'hypocrisie, de cynisme . Que peut bien avoir à dire aux Français, cet homme, normal, à un tel point, qu'en quatre années, il aura mis le pays " sens dessus dessous " ? De l'économique au social, de la culture au droit .

Certes, quand nous l'avons élu, par défaut, en 2012, nous ne pensions pas que quatre ans plus tard nous aurions à nous regarder dans les yeux pour nous faire le reproche d'avoir cru à l'authenticité de " l'homme normal " .

Certains se souviendront du mot de l'écrivain rescapé des camps, David Rousset : " Les hommes normaux ne savent pas que tout est possible ", à propos de l'univers concentrationnaire . F. Hollande nous aura appris quelque chose de plus : avec des hommes normaux tout est possible .

" Mes chers compatriotes : en 2015, vous avez été blessés et meurtris . En 2016, j'ai décidé de me porter à votre chevet .

Pour vous, je vais continuer à déverser les milliards du CICE dans les coffres des banques et des entreprises ( les grosses ) .

Pour vous, je poursuis le démantèlement des lois sociales : le Code du Travail . Mon ami Robert Badinter s'y emploie depuis plusieurs semaines .

Pour vous, je vais étendre les théâtres de guerre à la Libye .

Pour vous enfin, j'entreprends de renverser " cul par-dessus tête " notre Droit .

Dans ce travail titanesque, une seule pensée me guide, vous protéger ! "

Face à la cacophonie juridique qui s'est emparée de tout un chacun à propos de " la déchéance de nationalité ", des voix s'élèvent déjà, qui au nom du principe d'égalité devant la loi, socle de notre pacte républicain,( Art .1 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, à valeur constitutionnelle, niveau supérirur de notre droit ), prônent l'application de " la déchéance " à tous les Français, natifs ou non natifs, de souche ou de papier, qui failliraient : un constitutionnaliste, proche du PS, comme Olivier Duhamel, est très clair, dans une tribune du Monde : " Tentons d'en sortir par le haut : tentons de trouver une solution pour se réaccorder, en allant jusqu'au bout de la logique et du juste, quitte à revoir des engagements internationaux à propos des apatrides " . Ce matin, un écologiste recyclé comme Jean-Vincent Placé, sur Europe1 , a repris ce thème à son compte .

Nous connaissons tous le goût pour la synthèse de " notre président normal " . Celle-ci, lui plaira, n'en doutons pas .

Sauf qu'en terme d'engagement international à renier, il s'agit là, d'un gros morceau, Monsieur Duhamel . Il ne s'agit, ni plus ni moins, que de renier l'article 15 de la Déclaration des Droits de l'Homme de 1948, approuvée par les Nations-Unies, ce qui de facto, fait sortir la France, de l'ONU . Cet article confère à chaque individu, quel qu'il soit, partout dans le monde, indépendamment de ses actes, le droit fondamental à avoir un lien juridique avec un Etat : " Tout individu a droit à une nationalité . Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité ... " . Cet article interdit, à tout Etat, de produire des apatrides .

Cette déclaration, née de suite après la fin de l'horreur nazie, qui avait mis le monde en péril, exprimait le rejet de tout ce qui peut " exclure ", même symboliquement, un individu de l'humanité juridique, celle qui donne des droits et permet de les faire valoir .

Le chemin pris par " l'homme normal " et ceux qui essaient de l'aider à se sortir du guêpier dans lequel il s'est fourré, nous ramène au grand livre de la philosophe Hannah Arendt, émigrée juive allemande, sorti en 1951 : " Les Origines du Totalitarisme " que nos apprentis-sorciers devraient relire d'urgence .

Pour aujourd'hui, nous n'en retiendrons qu'une phrase : " La dénationalisation devint une arme puissante entre les mains de la politique totalitaire . Et l'incapacité des Etats-Nations européens à garantir des droits humains à ceux qui avaient perdu les droits garantis par leur nationalité permit aux gouvernements persécuteurs d'imposer leurs modèles de valeurs, même à leurs adversaires " .

Mais une phrase qui est lourde de sens et qui indique à quel point, " l'homme normal " s'est fourvoyé .

Décidément, ce soir, je me sens plus proche de Gramsci, que des conseillers du Président de la République .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens