Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 14:44
lemoniteur.fr

lemoniteur.fr

" La compétitivité désigne la capacité d'une entreprise, d'un secteur d'activité, d'un territoire à vendre et à fournir durablement un ou plusieurs biens, ou services, sur un marché donné en situation de concurrence ... " ( Dictionnaire ) .

" Le groupe pharmaceutique Sanofi confirme un processus de négociations au niveau de ses sites de production pour co-construire un accord de compétitivité ", ( AFP, 07/10/ 2015 ) . En langage entrepreneurial, la compétitivité de l'entreprise est une " co-construction " bâtie entre partenaires sociaux policés comme l'ont montré les derniers incidents survenus lors du Comité Central d'Entreprise d'Air France .

" Ryanair vaut 8 milliards d'€ en Bourse, Air France-KLM en vaut 2 . Je pourrais donc tout à fait me permettre de les racheter ", ( Michael O'Leary, PDG de la compagnie low-cost irlandaise Ryanair, entretien récent accordé au journal Les Echos ) .

La meilleure définition de la compétitivité appartient à ce Monsieur . Le livre à paraître d'une ancienne hôtesse de l'air de cette compagnie, Sofia Lichani, " Ma vie d'hôtesse low-cost " , le 14 octobre, Ed. Arènes, nous dépeint, avec un réalisme saisissant, ce qu'est la compétitivité de sa compagnie, pour Monsieur O'Leary .

La jeune hôtesse de Ryanair, à la signature de son contrat " régi par les lois de la République d'Irlande " se rend compte qu'elle est de fait employée par une société d'intérim, " Crewlink ", sous contrat exclusif avec la compagnie irlandaise, ce qui libère Ryanair de toute contrainte en cas de conflit social : ce sera à Crewlink de s'en débrouiller . Elle vient d'obtenir un CDD de trois ans, reconductibles si les accords entre Crewlink et Ryanair n'ont pas été modifiés entre-temps . Dans le cas contraire, si Ryanair et Crewlink ne s'entendent plus, elle sera " licenciée sans préavis " .

En outre, Crewlink se réserve le droit, durant les deux premières années, de la licencier sans motif et sans préavis .

La rémunération sera de 15€ pour les vols inférieurs à 1H45, et 27€ au-delà . Le compteur pour le calcul de cette rémunération ne démarre que lorsque les roues de l'avion quittent le sol : le " briefing " de préparation du vol, l'accueil des passagers, le nettoyage de la cabine, la comptabilité du bar ne sont pas considérés comme du temps de travail .

Le salaire n'est versé que le dix du mois, ce qui laisse supposer que la trésorerie conservée pendant dix jours, concernant des milliers d'employés, rapporte à l'entreprise un petit bonus non négligeable, et tant pis si l'employé doit, lui, payer un loyer le premier du mois .

En cas d'absence, justifiée ou non par un certificat médical, l'employé n'est pas payé . Il n'est pas payé non plus lors des périodes de " stand-by home ", périodes d'astreinte où il doit attendre chez lui, ou à moins d'une heure de l'aéroport, ( les fameux campings où on les oblige à se loger ), tout appel de la compagnie, en vue de rejoindre d'urgence un vol de dernière minute : après deux appels de " Cew Control " restés sans réponse l'employé est considéré absent avec les suites disciplinaires qui s'en suivent .

Les " stand-by airport " en uniforme, astreintes assurées dans l'aéroport même, sont payées 30€ les huit heures .

Le salaire est versé sur un compte ouvert obligatoirement dans une banque irlandaise quel que soit le pays de résidence de l'employé . Toute saisie de la compagnie, en cas de conflit, en sera facilitée .

" Sur le contrat, il n'y a pas d'horaires précis et la compagnie peut vous demander de travailler sur n'importe quelle durée et n'importe quel jour . Vous devez être prête à travailler en horaires décalés et à effectuer des heures supplémentaires sans rémunération additionnelle " .

( Bénies soient les 35 heures légales de référence, à la française, pour le déclenchement des heures supplémentaires majorées ) .

L'employé doit être prêt aussi à subir des fouilles intempestives et à ne pas travailler si la compagnie n'a pas assez de clients, sur tel ou tel vol .

Mais l'hôtesse peut se faire des bonus sur les ventes à bord, censées compenser le tarif réduit sur le billet : mais jamais le montant de la commission n'est annoncé à l'avance . Le pourcentage pourra varier, soit être purement et simplement supprimé, sans motif .

Les employés de Ryanair ont quand même droit à des congés payés, 20 jours par an, mais payés l'équivalent de 4 vols courts par 24 heures, soit 60€ .

L'achat de l'uniforme est à la charge de l'hôtesse ( 30€ par mois sont retenus, pendant toute la durée du contrat, sur sa paye, à cet effet ) tout comme l'obtention de " l'airport ID ", l'agrément pour circuler dans les coulisses de l'aéroport, et ne pas être soumis aux contrôles de sécurité à répétition .

Le droit de grève n'existe pas : toute participation à un conflit social met fin au contrat . Enfin, une clause de confidentialité est ajoutée au contrat : interdiction de révéler aux médias, sous peine de procès, un quelconque aspect de ses activités au sein de l'entreprise . ( Un formulaire d'embauche de la NSA, ne dit pas autre chose ) .

Première paye de Sofia Lichani : 348€ nets, pour 20 vols . Et encore parce que la faible part des cotisations sociales à l'irlandaise ( deux lignes sur le bulletin de salaire ) n'ampute pas trop le revenu . Soria en serait presque contente, mais elle ignore encore les inconvénients du système fiscal irlandais .

Au final, lorsque l'hôtesse quittera la compagnie, le 19 janvier 2011, elle aura totalisé , en cinq ans, 5000 heures de travail, dont 3700 heures de " flight time ", temps de vol, seul décompte payé . " J'ai donc bossé un minimum de 1300 heures à l'oeil ", pourra-t-elle écrire .

Vous vous demandiez ce qu'était la compétitivité, ce sésame pour entrer dans la modernité de la mondialisation, cette modernité si chère à nos élites de tous poils . Grâce à Ryanair, désormais, vous le savez .

NB : On peut lire la présentation du livre de Sofia Lichani dans le No 964 de Marianne du 9 octobre 2015 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens