Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 09:53
Larousse .

Larousse .

" C'est parce que vous sentez vous-mêmes que le mouvement socialiste sort de toutes nos institutions, que vous êtes acculés aujourd'hui, pour le combattre, à une oeuvre rétrograde " . ( J. Jaurès, discours à la Chambre des Députés, du 21 novembre 1893 ) .

En 1893, Jaurès condamnait, dans un célèbre discours à la Chambre des Députés, les républicains devenus réactionnaires, après avoir porté les valeurs émancipatrices de la République .

" ... Au moment même où le salarié est souverain dans l'ordre politique, il est dans l'ordre économique réduit à une sorte de servage .

Au moment où il peut chasser les ministres du pouvoir il est, lui, sans garantie aucune et sans lendemain, chassé de l'atelier . Ce roi de l'ordre politique est la proie de tous les hasards, de toutes les servitudes, peut être jeté à la rue, à tout moment ...

Et c'est parce que le socialisme apparaît comme seul capable de résoudre cette contradiction fondamentale de la société présente, c'est parce que le socialisme proclame que la république politique doit aboutir à la république sociale, c'est parce qu'il veut que la république soit affirmée dans l'atelier comme elle est affirmée ici ( à la Chambre des Députés, Ndel'A ), c'est parce qu'il veut que la nation soit souveraine dans l'ordre économique comme elle est souveraine dans l'ordre politique, c'est pour cela que le socialisme sort du mouvement républicain ...

... Et puis vous avez fait des lois d'instruction . Dès lors comment voulez-vous qu'à l'émancipation politique ne vienne pas s'ajouter, pour les travailleurs, l'émancipation sociale quand vous avez décrété et préparé vous-mêmes leur émancipation intellectuelle ? Et vous n'avez pas voulu seulement que l'instruction fût universelle et obligatoire : vous avez aussi voulu qu'elle fût laïque . Et vous avez bien fait !

Par là même, vous avez mis en harmonie l'éducation populaire avec les résultats de la pensée moderne ; vous avez arraché le peuple à la tutelle de l'Eglise et du dogme ; vous avez rompu les liens de passivité, d'habitude, de routine qui subsistaient encore ...

Vous avez interrompu ce rayonnement religieux et vous avez ainsi concentré dans les revendications immédiates, dans les revendications sociales tout le feu de la pensée, toute l'ardeur du désir . Et vous vous épouvantez aujourd'hui, mais c'est devant votre oeuvre ! ...

De même, quand vous avez fondé les syndicats ouvriers, qu'avez-vous prétendu faire ? ... Est-ce que vous imaginiez qu'ils seraient simplement une société de secours mutuels ou une ébauche de société coopérative de consommation ? Non ! Toutes ces institutions d'assistance existaient déjà . En instituant les syndicats ouvriers, vous ne pouviez faire qu'une chose : donner aux travailleurs, dispersés jusque-là, le sentiment d'une force plus grande, par leur cohésion, par leur réunion ... et lorsqu'ils auraient des revendications à produire, soit sur la durée du travail, soit sur les salaires, et qu'ils s'adresseraient au patronat, et que le patronat ne les écouterait pas, donner plus de cohésion et d'ensemble à leur mouvement de revendication ...

Et maintenant, parce que les travailleurs trouvent en effet dans les syndicats une force nouvelle, vous vous effrayez, encore une fois, devant votre oeuvre ...

L'abîme s'élargit et se creuse de plus en plus entre ceux, de plus en plus rares, qui détiennent les grands moyens de production, et ceux de plus en plus nombreux, qui ne sont que des salariés, livrés à toutes les incertitudes de la vie .

Au point de vue agricole, un autre fait doit vous frapper : la légende du paysan propriétaire de la terre de France s'évanouit de plus en plus, la petite propriété paysanne n'est plus qu'une légende ... Un énorme prolétariat rural ne peut plus accéder à la propriété, ruiné par la fiscalité et par la spéculation cosmopolite ...

C'est parce que vous sentez vous-mêmes que le mouvement socialiste sort de toutes nos institutions que vous êtes acculés aujourd'hui, pour le combattre, à une oeuvre rétrograde .

Le socialisme sortait de la République ; vous ne pouvez détruire la République, mais vous y introduisez ses ennemis d'hier en gouvernants et en maîtres, pour en chasser plus sûrement les militants qui l'ont faite et qui ont versé leur sang pour elle ...

Vous trouverez bien assez le moyen, sans changer les lois, de supprimer en fait la liberté des syndicats ouvriers et de faire une loi de servitude de ce qui a été une loi d'émancipation .

Je suis donc en droit de conclure que le socialisme est à ce point un mouvement profond et nécessaire, qu'il sort si évidemment et si puissamment de toutes les institutions républicaines, laïques, démocratiques, que pour combattre le socialisme, vous allez être condamnés dans tous les ordres, dans l'ordre politique, dans l'ordre fiscal,et dans l'ordre syndical, à une oeuvre de réaction ...

Et puisque vous désertez la politique républicaine, c'est nous socialistes qui la ferons ! ... " .

S'en prendre au Socialisme, c'est s'en prendre à la République, tel est le testament de Jean Jaurès . Comprenne qui voudra !

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens