Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 15:36
Trinidad, Cuba .

Trinidad, Cuba .

" S'il est au monde un pays où il est véritablement possible d'être humain, Cuba est ce pays . Bien qu'elle soit passée par toutes sortes de bouleversements, de circonstances implacablement négatives, depuis la domination coloniale jusqu'aux harcèlements qu'elle subit aujourd'hui, l'histoire cubaine garde une racine intacte, que l'on ne peut arracher et qui toujours continue de fleurir . Pour cette raison, je dis que Cuba est un état d'esprit . Que l'on peut être Cubain sans être né à Cuba . Et qu'en ce sens, je suis Cubain " . ( José Saramago, Prix Nobel de littérature 1998 ) .

Le 3 février 1962, par Décret présidentiel No 3447, le Président J. F. Kennedy met en œuvre de façon totale et définitive l'embargo du commerce entre les EEUU et Cuba, dont l'interdiction totale des embarcations d'aliments à destination de Cuba .

Quelques jours auparavant, le 25 janvier 1962, l'OEA ( Organisation des Etats Américains ), sous tutelle nord-américaine - dont les futures dictatures militaires inféodées -, par 14 voix contre 6, ( Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Equateur, Mexique ), exclut Cuba .

Les alliés occidentaux des Etats-Unis rejoignent la coalition anti-cubaine sauf le Canada, l'Espagne et la France .

Cuba est pratiquement isolée . L'URSS décide alors d'augmenter sensiblement son aide financière à l'île .

Grâce à cette aide, l'URSS fournissait l'île en biens de consommation, carburants et subventions en échange d'exportations de sucre et de nickel, les effets de l'embargo demeurèrent limités entre les années 1960 et 1980 . Le pays connaît même des réussites notables en matière d'éducation et de santé : alphabétisation réussie, haut niveau d'éducation et santé totalement gratuite .

Cuba ne s'effondre pas !

A ce stade, des précisions sont nécessaires . Contre l'avis d'un ancien, et fort peu documenté, rédacteur en chef du journal Le Monde - Bertrand Legendre - affirmant que " les prémices du castrisme portaient en germe un totalitarisme " , l'histoire exprime autre chose .

Fidel Castro était un bourgeois, fils d'un grand propriétaire terrien, éduqué dans des écoles catholiques, Frères de La Salle, Maristes, Jésuites . Sa mère était très catholique, c'est pourquoi l'église catholique fut très peu persécutée par le castrisme . Militant étudiant, il s'engagea, en 1947, dans le " Parti Orthodoxe ", parti nationaliste et anti-communiste, pour lequel il sera candidat au Parlement .

En 1955, en exil au Mexique, il se dépeindra comme un " jeffersonien " : disciple des Lumières, républicain, démocrate, partisan des Droits de l'Homme . En 1959, il se déclare encore opposé aux nationalisations industrielles ( Us News and World Report ) .

La Révolution fut avant tout une révolution nationaliste, et le Parti Communiste Cubain, inorganisé dans les années 1950, ne la soutint pas . Le Parti Communiste Cubain ne fut formellement constitué qu'en 1965, Castro en prenant la tête .

Quand en 1959, Castro rencontre Richard Nixon à la Maison Blanche, celui-ci, chargé par Eisenhower de déceler si son interlocuteur est communiste, déclarera qu'il n'a rien trouvé de communiste, chez son interlocuteur .

C'est l'attitude des EEUU qui poussa Fidel Castro dans les bras de l'URSS .

Mais l'histoire ne s'arrête pas là . En 1991, la chute de l'URSS et la fin de l'aide soviétique vont ramener au premier plan les méfaits de l'embargo . L'arrêt de cette aide plonge Cuba dans une crise économique épouvantable : l'île est exsangue .

Les Américains pensent le moment arrivé de la chute de Castro, qu'ils n'ont qu'un petit coup de " poussette " à donner .

En 1992, la Loi Torricelli, renforce, encore une fois, l'embargo, suivie, en 1996, par la Loi Helms-Burton, qui va dans le même sens, alors que parallèlement, les EEUU normalisent leurs relations commerciales avec les autres pays communistes, tels que la Chine et le Viêt-Nam .

En 2000, le Président Clinton déclare que Cuba n'est plus une menace pour les USA et assouplit les mesures, mais dès 2003-2004, le Président Bush fait machine arrière : le 6 mai 2004, de nouvelles restrictions aux déplacements d'hommes et d'argent sont mises en place tout comme des restrictions en matière de collaboration scientifique : échanges entre bibliothèques des deux pays, publications de chercheurs cubains aux EEUU, visas accordés aux chercheurs, deviennent très règlementés .

Il peut en coûter aux contrevenants à l'embargo jusqu'à 10 ans de réclusion, et des amendes pouvant aller de 250 000 $ à 1 million de $ .

Le musicien et producteur Ry Cooder fut condamné en 2003 à une amende de 100 000 $ pour avoir participé à l'album de musique cubaine " Buena Vista Social Club " .

Une nouvelle fois Cuba ne s'était pas effondrée . Et dès 2008, le Président Obama assouplissait à nouveau l'embargo, sans oser le supprimer, tant le " lobbiyng " des exilés cubains est puissant en Floride .

Depuis plus de vingt ans, les protestations contre cet embargo que rien ne justifie n'ont pas manqué : 18 résolutions de l'ONU - la dernière en 2013 avait recueilli 188 voix pour et 2 contre : EEUU et Israël - .

En 1998, pour le 50e anniversaire de la Déclaration des Droits de l'Homme de l'ONU, l'ancien Ministre de la Justice, américain, Ramsey Clark devait déclarer : " Le gouvernement de EEUU est seul, défiant la volonté des nations du monde, dans la mise en œuvre de ce crime contre l'humanité . Il s'agit dans l'intérêt d'une poignée de groupes économiques qui veulent s'approprier les richesses de Cuba et appauvrir le peuple cubain dont la révolution apporta la santé, le libéra de la misère et apporta une éducation universelle partagée avec les pauvres de la planète . Cessez cette honte " .

Enfin, notons que la déclaration du Nobel, José Saramago, transcrite en introduction, est lumineuse . Elle nous dit que ce peuple, le peuple cubain, qui n'avait connu que des siècles de colonisation, et qui a appris - grâce à l'embargo - que l'Indépendance est une question de luttes permanentes, n'est pas prêt à s'engager dans un bond en arrière historique qui le ramènerait à une ère coloniale révolue .

NB : réf. " http://fr.wikipedia. org " ." Embargo des EEUU contre Cuba " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens