Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 13:57
amitiesburkinafaso .

amitiesburkinafaso .

" Les modèles climatiques prévoient, pour le Sahel, une augmentation de la fréquence des évènements extrêmes, un allongement de la saison sèche, des précipitations plus concentrées et torrentielles ... Cela aura un impact très négatif sur la productivité des sols " . ( Edwige Botoni, expert en gestion des ressources naturelles, au Cills - Comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel ) .

Ce samedi 2 mai, ils étaient encore 4 000 migrants à être sauvés en Méditerranée, dimanche 2000, près des côtes libyennes, en l'espace de deux jours .

" Les champs d'Ali Ouédraogo, dans la bourgade de Gourcy, à 150 kms au nord de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, en plein Sahel, ne ressemblent pas à ceux de ses voisins . Ici, l'habitude est de déboiser, de planter et de récolter, jusqu'à épuisement des sols, puis de recommencer un peu plus loin . Les paysans laissent alors derrière eux un zipellé : une terre stérile, aussi nue que du carrelage . Plus la population augmente, plus le besoin en terre est grand et plus les sols s'épuisent .

En 1983, la situation est catastrophique au Burkina Faso . Les pluies trop rares, les récoltes mauvaises, contraignent beaucoup de paysans à fuir la région . Ali Ouédrago, un temps tenté par l'exil, choisit de rester et d'aménager, avec l'aide d'ONG, les terres dégradées de l'époque .

Pour cela, pas besoin de machines agricoles, d'engrais chimiques ou de semences miraculeuses . Les paysans ne pourraient pas se les payer . Pas de barrage, non plus, le relief ne s'y prête pas . Il faut des pierres, des pioches ( pour remplacer la houe en bois ), des pelles, un niveau pour calculer le sens de l'écoulement de l'eau, et beaucoup de main-d'œuvre . Un seul objectif : empêcher l'érosion et retenir un maximum d'eau dans le sol ...

... C'est très simple, il s'agit de reprendre des techniques paysannes traditionnelles, améliorées par quelques techniciens agricoles ...

Dans les champs, des alignements de pierres, baptisées cordons pierreux, sont aménagés le long des courbes de niveau, dessinant de petites terrasses . Des arbres y sont plantés . Des retenues en forme de demi-lune piègent l'eau dans des micro-cuvettes . " Les zaï, des trous profonds de 20 cm où des graines sont plantées dans du fumier, permettent une infiltration de l'eau en profondeur .

Tous ces aménagements freinent le ruissellement de l'eau . Peu à peu la terre se régénère, . Et les arbres qui repoussent sur les parcelles fournissent du bois de chauffe qui ne sera plus prélevé dans le Sahel ... " .

" Avec ces techniques, on peut faire reverdir le Sahel, on stoppe la désertification, on augmente la fertilité des terres, donc les rendements des céréales et du fourrage pour le bétail, on récupère de la biodiversité, et il suffit de quatre ou cinq ans pour obtenir de bons résultats ", explique Souleymane Ouédraogo, chercheur à l'Institut de l'environnement et des recherches agricoles, Inrea ) .

Aussi, Ali Ouédraogo, a-t-il pu construire, au milieu de la cour de sa ferme, trois grands silos de shorgo, qu'il remplit à ras bord, après chaque récolte . Il a là de quoi nourrir sa famille jusqu'à la prochaine : quarante personnes, dont une ribambelle d'enfants qui n'auront pas à avoir recours à " la babenda ", un plat de disette au goût d'épinards fades, fait d'une poignée de céréales et de brassées de feuilles .

Mais pourquoi tout le Sahel n'est-il pas converti, alors que ces techniques apparaissent assez peu coûteuses ? ( Seulement 300 000 ha ont ainsi été aménagés, en vingt ans, au Burkina Faso, 9% du territoire agricole ) .

C'est que ces techniques demandent quand même un petit investissement initial ( 130 € par ha ) : il faut louer un camion pour le transport des pierres, payer l'essence, acheter un minimum de matériel, payer de la main-d'œuvre pendant les travaux d'aménagement des terrasses . Il faut prévoir aussi un minimum de formation des paysans . Tout cela reste hors de portée des petits paysans et de surcroît, les banques ne leur prêtent pas et le budget de l'Etat pour l'aide à l'agriculture ne dépasse pas 5% de son budget global .

Où l'on retrouve l'immoralité des banques et la fantomatique aide au développement accordée par les pays européens à l'Afrique !

NB : réf . site amitiesburkinafaso, billet du 12/10/2008 repris dans Le Monde/fr - Gaëlle Dupont .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens