Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 14:53
Chuchotements !

" Le gouvernement admet désormais que l'objectif de stabilité des effectifs de l'Etat ne sera pas tenu " ( Les Echos, 02/05/2015 ) .

Personne n'en doutait ! L'annonce faite par le Président de la République d'accorder une rallonge au Ministère de la Défense de 3 Mds 8 d'€ et de préserver le maintien de 18 000 soldats dans l'armée de terre, dont la suppression était programmée, au motif que la lutte contre le terrorisme ( Plan Vigipirate renforcé, opérations extérieures ) ne peut être relâchée, laissait prévoir qu'il ne pouvait qu'en être ainsi .

Un général, et non des moindres, le chef d'état-major de l'armée de terre, a confirmé à ses homologues américains ( le 29 avril à Washington ) : " Nous sommes programmés pour rester longtemps, au Moyen-Orient, nous resterons là à combattre le terrorisme, parce que si nous ne le faisons pas, le terrorisme sera, à coup sûr, dans quelques mois à Paris " .

Sauf que des voix discordantes ont été entendues, parmi les diplomates du Quai d'Orsay ou même de collègues du général, qui regrettent cette participation " à la nouvelle guerre d'Irak " ( par allusion à celle du Président Bush Jr ), affirmant que la coalition sous commandement américain, actuellement à l'œuvre n'avait pas besoin d'un renfort français . D'ailleurs, depuis que le porte-avions Charles de Gaulle a quitté le Golfe, pour aller présenter ses rafales en Inde, la participation française est quasi nulle : seuls six rafales, sortent de temps à autre, depuis leur base d'Abu-Dhabi . Mais les voyages du Charles de Gaulle et la maintenance de la base d'Abu-Dhabi coûtent très cher .

Ces mauvais esprits n'hésitent pas à ajouter que cet engagement a été décidé par F. Hollande, seul, pour une question de " prestige personnel " . Affirmation illustrée par l'invitation exceptionnelle qui lui a été faite par le Roi d'Arabie Saoudite d'assister ( une première ) à une réunion du Conseil de Coopération du Golfe, les 4 et 5 mai derniers .

Cependant, galonnés et diplomates sont d'accord, sur un autre point : la présence militaire française au Sahara est indispensable, bien que très coûteuse . Nous en donnons acte au Président .

Mais revenons, en empruntant un rafale, à l'abri " de notre petit Liré ", aurait dit Joachim du Bellay, et regardons de près, les petites affaires internes .

La réduction du nombre de Régions métropolitaines, de 22 à 13, à compter du 1er janvier 2016, était censée simplifier le millefeuille administratif et permettre de réaliser de substantielles économies : c'est ainsi qu'elle nous avait été présentée .

C'était sans compter sur le goût du pouvoir, l'attachement aux privilèges, l'appât du gain de nombreux élus locaux, hauts fonctionnaires, aussi bien que du peu d'envie de déménager vers les nouvelles capitales régionales, de cohortes de petits fonctionnaires .

C'est que voyez-vous, il ne s'agit pas, en l'occurrence, que de biffer d'un trait de plume, 9 régions : il s'agit de transférer une multitude d'agences régionales, d'académies, de chambres, de conseils ou de comités créés par les anciennes régions, avec les employés " y afférents " .

Le dur Manuel Valls a craqué devant les dangers d'une " jacquerie " de tous ces gens-là, à la veille d'élections régionales fort périlleuses pour le gouvernement et sa majorité .

Le Premier Ministre a donc envoyé, dans les régions, un " Missi Dominici ", Mme Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction Publique, chargée d'une mission de " déminage " .

A partir de là, rassurez-vous, on ne va plus parler de millefeuille, mais de " ratatouille " : Mme la Ministre répète à qui veut l'entendre que les emplois seront maintenus et que personne ( à l'exception des proches collaborateurs des nouveaux Préfets de région ) ne sera contraint à faire son balluchon .

Par exemple, en ce qui concerne l'Education, la totalité des 26 Rectorats actuels sera maintenue : ainsi, si un recteur unique était amené à diriger les Académies de Toulouse et Montpellier, celles-ci conserveraient une existence autonome, ainsi que leurs bureaux et leurs personnels .

" Il ne faut pas donner aux villes l'impression qu'on les abandonne ", répète la ministre, à l'envi .

Même scénario, avec les Agences Régionales de Santé . Certes, elles passeront de 22 à 13, mais on créera dans les anciens chefs-lieux, des agences annexes, avec le personnel idoine .

Les organismes consulaires ( Chambres de commerce, des métiers, de l'agriculture ), financés par des taxes que prélève l'Etat, adoptent le même schéma : regroupement sur la nouvelle capitale mais maintien des structures existantes sous le nom de " chambres interdépartementales " . Augmentation de ces taxes à prévoir .

Pas question non plus de toucher à la carte judiciaire . Tout projet de redécoupage se traduirait par des suppressions de postes de hauts magistrats, des fusions de " barreaux " d'avocats, une perte de prestige de certaines villes : de quoi coaliser juges, avocats et élus . Pas de blague !

On ne veut pas donner l'impression d'abandonner les villes mais on laisse une désagréable impression d'improvisation .

Tout cela prouve bien que cette réforme visait un autre objectif : " l'Europe des Régions " !

NB : à partir de l'article du Canard Enchaîné du 6 mai 2015, " Et une feuille de plus ... " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens