Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 14:47
Télérama. fr   .

Télérama. fr .

" Si la démocratie semble aujourd'hui en danger, c'est parce que la principale raison de son émergence, les luttes populaires exercées pendant un siècle et demi, se sont significativement affaiblies dans la dernier quart du XXe siècle, notamment dans les pays développés " . ( Razmig Keucheyan, sociologue, Maître de conférence à Paris-Sorbonne ) .

Comme tous les régimes politiques, les démocraties sont mortelles .Elles peuvent disparaître, et pour le comprendre, il faut se demander comment elles sont nées . Un principe est caractéristique des démocraties représentatives contemporaines : le suffrage universel, le droit pour chaque personne de choisir ses représentants ou de se prononcer lors d'un référendum . Mais ce droit n'a de sens que s'il est accompagné de toute une série de libertés fondamentales : de conscience, d'expression, d'assemblée, d'organisation, protégées par un ensemble d'institutions politiques, juridiques, économiques, culturelles . C'est ainsi que l'instauration de la Sécurité Sociale, en France, en 1945, ne constitue pas qu'une conquête sociale, mais aussi une conquête démocratique, permettant à chacun d'exercer sa citoyenneté à l'abri des aléas de la vie .

La conception largement répandue que le suffrage universel serait l'aboutissement du processus démocratique dans son essence même, et que tout retour en arrière est impossible, est loin d'être évidente . La conquête du droit de vote n'est pas un processus linéaire . Faite de fréquents reculs, elle a nécessité de nombreuses et larges mobilisations populaires dont la vigueur tenait au sentiment que s'y jouait souvent le destin collectif .

Le suffrage universel n'est pas apparu du jour au lendemain . Jamais les révolutions dites " bourgeoises " n'ont accordé directement le droit de vote à l'ensemble des citoyens . L'émergence des démocraties pleinement représentatives a mis du temps et a supposé, chaque fois, l'intervention des luttes populaires, " par en bas ", en faveur de l'élargissement des droits démocratiques .

" Les droits politiques ont toujours été conquis par les classes populaires ", affirme le politiste Adam Pzeworski . Ces droits n'ont été accordés par les élites que lorsqu'elles y furent contraintes .

C'est donc le tarissement de ces luttes, la difficulté des mouvements sociaux à revendiquer des droits nouveaux qui expliquent, à contrario, la dévitalisation actuelle de la démocratie . Disons-le sans ambages, ce n'est pas de Bruxelles que viendra une extension des droits démocratiques !

Durant la révolution française, par exemple, l'Assemblée Législative fut élue en 1791 au suffrage censitaire, à deux degrés . La Ière République, née de l'insurrection populaire du 10 août 1792, le suffrage fut élargi pour l'élection à la Convention mais les femmes et les personnes sans revenus en restèrent exclues . La Constitution de l'An I ( 24 juin 1793 ), sous la Convention, prévoit un suffrage universel masculin mais ne sera jamais appliquée, à la suite de la chute de Robespierre .

En 1795, le Directoire rétablit le suffrage censitaire, confirmé, en 1815, sous la Restauration .

Il faut attendre la révolution de 1848 et la IIe République pour voir réapparaître le suffrage universel masculin ( décret du 5 mars 1848 ), avant un bref retour au suffrage censitaire par la Loi du 3 mars 1850 . La IIIe République confirmera le retour au suffrage universel masculin, après la défaite de Napoléon III, et la chute du IIe Empire - il faut attendre 1944 et la Libération pour voir s'instaurer le suffrage universel intégral .

De tels revirements ont été fréquents dans l'histoire, il n'y a pas de raison de penser qu'ils sont définitivement derrière nous .

En 1900, dix sept pays avaient instauré un suffrage universel masculin, un seul un suffrage universel intégral .

Les pionniers du suffrage universel masculin sont le Libéria en 1839 puis la Grèce en 1844 . Les pionniers du suffrage universel intégral seront la Nouvelle-Zélande en 1893, l'Australie en 1901, la Finlande en 1907 et la Norvège en 1913 . En Allemagne, la République de Weimar, avait instauré le suffrage universel, pour les deux sexes, mais Hitler l'abolira en 1933 .

Ainsi, la véritable révolution du suffrage universel intégral n'intervient qu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale : la France ( 1944 ), le Japon ( 1945 ), l'Italie ( 1946 ), la Belgique ( 1948 ), les Etats-Unis ( 1965 ), avec le Voting Rights Act, qui permet aux Noirs du Sud du pays de voter .

Proclamés à la fin du XVIIIe siècle, les principes de la démocratie moderne ont mis 150 ans pour s'imposer, tant les élites ont résisté à leur implantation . Le fait que l'extension du suffrage représentait un danger pour la propriété privée fut le lieu commun de la pensée conservatrice des XIXe et XXe siècles associé à l'argument que seuls les possédants sont capables de gouverner dans l'intérêt général .

Ces arguments sont loin d'être passés de mode . En 1975, la Commission Trilatérale ( think tank de l'ultralibéralisme ) emmenée par Michel Crozier, Samuel Huntington et Joji Watanuki n'hésite pas à publier un rapport sur " la crise de gouvernance des sociétés modernes ", mettant en cause le suffrage universel .

La loi électorale américaine connaît des reculs récents, avec le retour de critères d'exclusion : lors des élections de mi-mandat de novembre 2014, plusieurs gouverneurs républicains ont tenté d'écarter des urnes " les mauvais électeurs ", issus de districts populaires à majorité noire ou hispanique, souvent favorables aux démocrates .

La solidité des blocs au pouvoir, ( constatée lors de la crise financière de 2008 ), dans une alliance de la social - démocratie et des partis conservateurs, ne laisse plus aucune prise aux mouvements populaires, comme l'atteste la solitude du gouvernement grec face à l'intransigeance européenne .

" Périssables démocraties " !(1) .

NB : d'après l'article de Razmig Keucheyan, (1), Le Monde diplomatique d'avril 2015 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens