Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 14:07
Lotissements péri-urbains .

Lotissements péri-urbains .

" Puisque le peuple vote contre le gouvernement, il faut dissoudre le peuple ", affirmait ironiquement le dramaturge allemand Bertolt Brecht .

* Titre de l'article de Guy Konopnicki, dans Marianne du 3 avril 2015, No 937 .

Avec beaucoup moins d'ironie, le socialiste Pierre Moscovici, commissaire européen par la grâce du père, procède carrément à la dissolution du peuple, en ces termes : " La question est de savoir, maintenant, si le gouvernement grec est capable de présenter un programme de réformes sur lequel il n'a pas été élu " . Vous avez bien lu : les politiques européennes se construisent autour de programmes et de projets pour lesquels les peuples sont de trop . P. Moscovici s'est-il rendu compte qu'en disant cela, il donnait en modèle, à Alexis Tsipras, François Hollande ? Passons !

En France, le PS a déjà dissout le peuple comme en témoignent les enquêtes issues des derniers scrutins . Les études se rapportant à la sociologie des différents électorats sont claires sur le sujet .

Celles qui concernent les élections départementales n'étant pas encore connues, on peut raisonnablement observer les résultats issus des élections européennes de l'année dernière ( 2014 ) auxquels ceux de dimanche dernier doivent " coller " d'assez près . ( Enquête Ipsos, Steria ) .

S'abstiennent :

  • 70% des foyers ayant moins de 20 000 € de revenus, par an ( environ 900€ par mois ) .
  • 69% des chômeurs .
  • 68% des employés .
  • 65% des ouvriers .
  • 50% des cadres .
  • 73% des moins de 35 ans .
  • 40% des plus de 60 ans .
  • 59% des non titulaires d'un Bac .
  • 61% des titulaires d'un Bac .
  • 48% des titulaires d'un Bac + 3 .

Tant de personnes écoeurées, que l'on a poussées dehors, avec un admirable cynisme : ce sont eux les délinquants de la politique puisqu'ils refusent d'assumer leur devoir . Un électeur sur deux, cela devrait interpeller la classe politique . Pas du tout, puisqu'elle a tout fait pour .

Le vote FN :

  • 30% de cet électorat gagne moins de 20 000 € par an .
  • 37% sont des chômeurs .
  • 38% des employés .
  • 43% des ouvriers .
  • 38% ont moins de 35 ans
  • 37% n'ont pas le Bac .
  • 11% ont un Bac +3 .

( Ces chiffres se recoupent souvent ) .

Un électorat éclaté venu des classes populaires, particulièrement éloigné des préoccupations du personnel politique, et lui-aussi poussé hors du champ citoyen par des élites au mépris facile .

Que d'enseignements pourraient être tirés de tous ces chiffres qu'au PS on ne veut pas voir !

Le PS n'a plus de projet depuis trois décennies mais " un catalogue d'idées chics " à usage des jeunes générations : se montrer généreux envers les plus défavorisés - les travailleurs ayant disparu du vocabulaire socialiste depuis longtemps - ; être résolument antiraciste, même au prix de quelques entorses à la liberté d'expression ou à la laïcité ; être légèrement féministe contre le machisme de la droite ; se dire enfin un brin écolo, mais sans trop en faire .

Etre socialiste étant devenu un comportement, le PS choisit la défense des heureux habitants des centres-villes qui se soucient de l'avenir de la planète en roulant à bicyclette et en mangeant bio quand les prolos de banlieue et les paysans en sont restés au diabolique diésel .

Etre de gauche autrefois c'était s'identifier aux grandes conquêtes ouvrières, au droit du travail, aux congés payés de 1936, à la Sécu de 1945, aux libertés syndicales . C'était la laïcité et l'école gratuite et obligatoire .

La gauche aujourd'hui nous laisse le Velib' et le mariage pour tous .

" Une gauche minimale devenue politiquement minimale ", constate le journaliste Guy Konopnicki, dont les débats qui l'agitent sont devenus insignifiants pour tous ceux qui ne votent plus ou votent FN .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens