Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 14:42
libertylovers.blogspot.com   .

libertylovers.blogspot.com .

" En 1981, un salarié consacrait douze jours par an de son travail à l'actionnaire, aujourd'hui il y consacre quarante cinq jours " ( Syndicat CGT ) .

En 2014, les grandes sociétés internationales auront reversé plus de 1200 Mds d'€ à leurs actionnaires .

Les 500 plus grosses entreprises états-uniennes ( du S&P 500 ) en auront versé 800 Mds, soit les deux tiers, en augmentation de 15% . Les Grecs apprécieront !

10% des dividendes versés dans le monde le sont par des entreprises françaises, pourtant étranglées par la fiscalité, nous dit-on .

Dans une France en crise, les actionnaires se sont gavés en 2014 : ils ont reçu 46 Mds d'euros de dividendes et 10 Mds d'euros en actions gratuites, c'est à dire un bond de 30% comparé à 2013, record mondial . ( Cf. l'étude de la lettre spécialisée Vernimmen.net ) .

Un autre record est atteint par cette gabegie, celui de 2007, veille de la grande crise financière des subprimes, de 57 Mds . La crise n'aura pas affecté tout le monde !

Six groupes versent, à eux-seuls, 50% des dividendes distribués en 2014 .

LVMH ( 8,7 Mds d'€ ) ; Total ( 5,6 Mds ) ; Sanofi ( 5,4 Mds ) ; GDF Suez ( ( 3,4 Mds ) pour le carré de tête, suivi par EDF dont l'Etat est l'actionnaire majoritaire, Orange et BNP Paribas .

De son côté, la société Picard est rançonnée par ses actionnaires, qui, pour recevoir 600 millions d'euros de dividendes, ont exigé qu'elle alourdisse sa dette de 88% . Des entreprises saignées aux quatre veines pour satisfaire la gloutonnerie des actionnaires .

Avec le CICE ( Crédit d'impôt compétitivité emploi ) et la Pacte de responsabilité ( suppression des cotisations sociales sur les bas salaires ), F. Hollande offre aux sociétés 40 Mds d'€, en trois ans, qu'elles ont déjà englouti dans les dividendes d'une années : ne soyons pas surpris si Pierre Gattaz ( Medef ), fort discret en ce moment, ne bondit pas de sa boîte, au milieu de l'année 2015, pour exiger de nouveaux cadeaux .

C'est à se demander qui sont les véritables assistés, dans ce système ?

Les chercheurs du Centre lillois d'études et recherches sociologiques et économiques ( Clersé ) évaluent à 93 Mds le coût du capital qui pèse sur les entreprises et qui les pousse à renoncer à des projets économiques jugés trop peu rémunérateurs par les actionnaires .

Derrière tout cela, se déploie une logique ultra-libérale tout à fait lisible : de nombreuses firmes utilisent leurs bénéfices à racheter leurs propres actions de façon à propulser les cours vers les sommets, pour faire augmenter les taux des dividendes de l'année suivante, participant ainsi au gonflement d'une nouvelle bulle financière qui inquiète les observateurs les plus lucides .

Mais la bien-pensance vous répète à longueur d'émissions télévisées et de débats radiophoniques que l'actionnaire prend de gros risques et qu'il faut bien rémunérer cette prise de risques .

Mot curieux : le risque . Aujourd'hui, ce sont les " rentiers " qui prennent des risques . Il y a bien longtemps, les risques étaient pris par les guerriers qui défendaient la Cité, avant qu'ils ne deviennent des aristocrates . Mais les travailleurs, du constructeur de cathédrales du Moyen Age au mineur de fond du XIXe siècle, ils encouraient quelques périls, tout au plus . Et les salariés d'aujourd'hui ? Ils sont au pire exposés aux aléas du marché . Pas de quoi " en faire un plat " !

Pendant ce temps les investissements productifs susceptibles de freiner l'augmentation du chômage stagnent pour cette même année 2014, ( +1% ), après un recul de 5% en 2013 alors que les investissements des collectivités locales sont en baisse de 7%, ( réduction des transferts de l'Etat ), résultat catastrophique pour les petites et moyennes entreprises du bâtiment et des travaux publics, porteuses d'emplois non délocalisables .

NB : sources : l'Humanité, La Croix, Alternatives économiques .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens