Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 14:22
Le suffrage universel pourra-t-il survivre à son dernier avatar ?

" Le suffrage est direct et universel " . ( Article 5 du Décret du 5 mars 1848, portant sur les assemblées électorales ) .

" L'immense force jetée tout à coup dans la balance, du côté du peuple, par le Suffrage Universel, qui obligeait tous les partis d'entrer en relation avec lui, c'était là ... la révolution véritable " . ( Daniel Stern, historien, contemporain de la révolution de 1848, pseudonyme : Marie d'Agoult ) .

L'homme politique, Charles de Rémusat, également contemporain de la révolution de 1848, croit aussi à la grandeur du suffrage universel, mais s'interroge : " Cette nouveauté sans exemple qui n'a pas cessé de faire de la France un spectacle pour le monde ... S'il doit durer, il vaudra à ses auteurs une immortalité de haine et d'amour . Mais durera-t-il ? C'est peut-être la plus grande question du siècle ... " .

En 1848, des géants voulaient écrire une nouvelle histoire . Le vers de V. Hugo : " Les nains sapent sans bruit le travail des géants ", n'a sans doute jamais connu meilleure illustration .

Les élections départementales de ce mois de mars 2015 font la démonstration du dédain dans lequel les " élites politiques " actuelles tiennent le vote populaire .

De quoi est-il question ? Les Français sont appelés aux urnes les 22 et 29 mars prochains pour des élections cantonales, rebaptisées départementales, qui vont élire des couples dont on ignore ce qu'ils feront dans une collectivité dont on ne sait plus quelles seront les compétences et si elle sera ou pas comparée à disparaître . Si cela ne leur donne pas envie de voter massivement c'est à désespérer de l'intelligence du peuple .

Les ex-élections cantonales battaient des records d'absentéisme, les élections départementales vont faire exploser le compteur .

Déclinaison inédite ! Les électeurs, dont un tiers ne sait pas encore qu'il y a des élections les 22 et 29 mars, ne vont pas devoir voter pour un candidat ou une candidate, mais pour " un couple " : " un homme, une femme, du Lelouch ! Ce n'est plus un scrutin uninominal à deux tours, notre tradition, mais un scrutin binominal .

Les deux membres du couple, une fois consacré par les liens du scrutin, pourront se plonger dans l'adultère, pas d'obligation de fidélité, vu que rien n'est dit sur les prérogatives et les mandats de chacun . Des candidats se présentent devant des électeurs sans savoir à l'avance ce qu'ils auront à faire . L'indigence des professions de foi qui commencent à nous parvenir, est édifiante .

Deuxième nouveauté, l'électeur va voter sans connaître les compétences de l'Assemblée qu'il désignera : le texte est en discussion à l'Assemblée Nationale et sa version définitive ne sera pas connue avant l'été 2015 . Du jamais vu !

Autre souci, pour l'électeur ! Il y a un an, le Premier Ministre annonçait la suppression de l'échelon départemental, des départements donc, issus de la Révolution de 1789, au profit de monstres administratifs : " les grandes métropoles " . ( D'ailleurs, on ne vote pas à Paris et à Lyon ) .

Le Président de la République confirmait cette disparition à l'horizon 2021 . Depuis, les choses se sont embrouillées . Sous la pression des Radicaux de Gauche, dont la dernière implantation électorale reste le département, avant asphyxie, des départements ruraux devraient subsister . On n'y comprend plus rien !

Entretemps, F. Hollande et M. Valls se sont aperçus que la suppression d'une collectivité territoriale exigeait une réforme constitutionnelle : le pouvoir n'ayant pas la majorité des trois cinquièmes au Congrès ( Assemblée plus Sénat ), le rétropédalage s'imposait .

Les départements seraient maintenus, en zone rurale, mais pour quoi faire ? La clause de compétence générale qui permet à une collectivité de s'occuper de tout et n'importe quoi, a été retirée aux départements .

Nombre d'autres compétences vont être transférées aux Régions : que restera-t-il à l'échelon départemental ? Le socle social ( RSA, APA, PCH, ASE ), soit 39 Mds d'€ sur les 71 Mds actuellement gérés par cette collectivité ?

Peut-être la gestion des collèges : mais admirez la cohérence ! Les transports scolaires seraient transférés aux Régions . Croquignolesque !

Et un inventaire à la Prévert aussi ! Le département pourrait garder l'entretien des routes et la sécurité civile, mais aussi la lecture publique, les " schémas artistiques " à l'école, la sécurité alimentaire, partageant avec la Région le tourisme et la jeunesse et les sports . Un guide sera rédigé, par l'Etat, à l'usage du citoyen, pour que ce dernier se retrouve, dans ce dédale de compétences redéployées .

Il eût été bien trop facile de coupler les départementales et les régionales, à l'automne 2015, lorsque tous les textes eussent été votés, afin de limiter le chiffre de l'abstention .

Avertissement ! Ne hurlez pas que tout cela est inconstitutionnel, les " hiérarques " socialistes vous traiteront de " populiste " . Et pourtant, la question mérite d'être posée . Mais les élites restent sereines . Qui va prendre le risque de soulever le lièvre et poser officiellement la question de constitutionnalité auprès du Conseil idoine ? Pas le PS à l'origine du problème, ce serait se désavouer ; pas l'UMP, qui va sortir grand gagnant électoral de cette séquence ; pas le FN qui va se retrouver largement renforcé par l'incurie socialiste .

Voilà donc un scrutin totalement perverti, transformé en une espèce de " référendum ", mais comble du mépris du citoyen, un référendum " sans question " à laquelle répondre . Quel message l'électeur va-t-il déposer dans l'urne, ces 22 et 29 mars, à travers le choix d'un couple plus qu'improbable ?

Je vois bien le message qui s'imposerait : je reste chez moi parce que, là, c'en est trop . Vous ne me prenez plus pour un c.., mais pour une " loose ", un raté !

Seulement voilà, il y a l'autre, " la cloche de Saint-Cloud " . Et j'en ai marre de l'entendre " tintinnabuler " sur tous les plateaux de télévision qui lui sont grands-ouverts . ( Valls et sa supposée peur du FN a tout compris ) .

C'était un temps béni que l'époque du Parti Communiste, de la SFIO et des Gaullistes !

NB : d'après l'article du Canard Enchaîné du 11 mars, " Départementales " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens