Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 14:51
Photo Reuters . Alexis Tsipras .

Photo Reuters . Alexis Tsipras .

L'économiste Jacques Sapir décrit la situation européenne actuelle comme un exemple sorti directement du jeu de " la poulette " ( chicken ) . Deux voitures foncent l'une vers l'autre ; le conducteur qui dévie le premier de sa route par peur de la collision a perdu ; c'est " la poulette " .

L'Europe veut faire plier le gouvernement grec dans les plus brefs délais . Les ultimatums pleuvent sur le nouveau gouvernement, après le coup d'Etat financier de la Banque Centrale Européenne ( BCE ), en date du 4 février 215 . La BCE a choisi son camp, celui de l'Allemagne, ce qui n'étonnera personne . Pas de discussion . La BCE annonce unilatéralement qu'elle suspend l'exception qu'elle consentait à la Grèce, le fait d'accepter temporairement les obligations d'Etat grecques en couverture des prêts des banques grecques consentis à leur Etat . La contrepartie étant l'acceptation par la Grèce du plan d'austérité imposé par la Troïka . Les banques grecques auront désespérément besoin de liquidités, qu'elles pourront obtenir auprès de la BCE dans le cadre d'un plan d'aide d'urgence ( ELA ), mais seulement jusqu'au 28 février et seulement pour des mesures entrant dans le programme défini par la Troïka : il est hors de question d'envisager des aides qui pourraient financer ne serait-ce qu'une infime partie du programme de Syriza : relèvement du SMIC, des pensions, ou aide aux plus démunis .

Un coup d'Etat ? Absolument ! Une instance technique, sans aucune légitimité démocratique, la BCE, s'immisce directement dans les choix politiques d'un peuple et prend le risque de provoquer la chute d'un gouvernement légitime .

Avant la tenue d'un sommet européen prévu le 12 février prochain, auquel Alexis Tsipras participera pour la première fois, les Européens " ont fermé le ban " . Une réunion des Ministres des Finances européens se tiendra la veille du sommet, le 11 février, où ils devront adopter une " attitude unifiée " face à la Grèce, explique le Ministre italien . Mais les ultimatums envoyés à Athènes par l'UE, ont déjà " plié " la donne .

L'Allemagne s'est irritée de la tournée européenne des nouveaux ministres grecs, aussi a-t-elle exigé la tenue de la réunion des Ministres des finances, afin de montrer qu'elle n'est pas isolée dans la gestion autoritaire du dossier grec, espérant obtenir un alignement total des autres capitales .

Un Conseiller Européen, participant aux travaux préparatoires, n'hésite pas à avancer : " C'est la Grèce contre tous les autres, 18 contre 1 " ( Agence Reuters ) . Car F. Hollande a capitulé : afin d'obtenir l'aide d'A. Merkel sur la question ukrainienne, il lui laisse les coudées franches sur le traitement à infliger à la Grèce .

Le gouvernement doit donc présenter devant les Ministres des Finances Européens, le 11 février, son plan, exige l'Eurogroupe " ; les Grecs ont moins d'une semaine pour s'y préparer, et surtout sont sous le coup de menaces en cours d'exécution .

Le président de l'Eurogroupe, le social-démocrate Jeroen Dijsselbloen, sorti humilié de son voyage à Athènes du 30 janvier où il ne convainquit personne, a annoncé que l'Europe donnait jusqu'au 16 février à la Grèce " pour obtenir une extension de son plan de sauvetage " . C'est bien d'un véritable " ippon " dont il s'agit, faire tomber l'adversaire sur le dos . Accepter l'extension du plan de sauvetage c'est souscrire sans conditions aux mesures de rigueur, aux réformes imposées, au retour de la Troïka à Athènes et à son veto, quand certaines mesures lui paraissent revêtir un caractère trop social .

Lors de leurs rencontres européennes, les responsables grecs " n'ont pas demandé la lune ", ils ont plaidé pour obtenir du temps et un crédit relais pour mettre en place les réformes nécessaires : lutter contre l'évasion fiscale et construire un Etat moderne . Même le temps leur est refusé !

L'intrasigeance du Ministre allemand, Wolggang Schäuble, a mis en colère Yanis Varoufakis, qui s'est écrié : " Avec lui, on ne peut même pas être d'accord sur les désaccords " . ( La presse du Royaume-Uni rapporte que Schäuble s'est opposé à ce que le ministre des finances britannique George Osborne communique son No de portable au ministre grec ) . Inouï !

Les Grecs n'ont à attendre aucune aide de l'Europe . La fuite des capitaux s'est accélérée en janvier, prés de 10 Mds d'€ de retraits dans les banques grecques . Admirons l'honnêteté européenne : la BCE a refusé, le 7 janvier, au gouvernement grec d'émettre un emprunt de 5 Mds d'€, à court terme, dont elle a besoin jusqu'en juin . Mais les banques européennes sont heureuses d'accueillir les capitaux grecs dans leurs coffres .

Yanis Varoufakis a été clair : " Si la raison ne l'emporte pas, la Grèce sera le premier pays à faire faillite pour 5 Mds d'€ " . Ce qui revient à dire que personne ne fera plier l'échine aux Grecs .

Le scénario prévisible est, dès lors, le suivant : le gouvernement grec réquisitionne sa Banque Centrale pour la contraindre de continuer à alimenter les banques grecques . Ce faisant il viole tous les traités de l'Union Monétaire mais place la BCE le dos au mur .

Celle-ci, si elle accepte la mesure de réquisition et couvre la Banque Centrale grecque, reconnaît son impuissance et donne des idées d'indépendance à d'autres pays, alors que la fragmentation de la zone euro est déjà un fait accompli .

Si elle s'adosse à la doxa allemande qui est de verrouiller toute logique " d'Union de Transfert " au détriment de l'Allemagne, la Grèce se retrouve , de facto, expulsée de la zone euro . Une situation lourde de conséquences !

NB : d'après le billet de Martine Orange, Mediapart du 07/02/2015, " Les Européens jouent l'escalade avec la Grèce " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens