Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 14:19
Don Quichotte .

Don Quichotte .

" Pour bien des Espagnols la crise a le visage de Carmen, cette vieille dame de 85 ans, jetée à la rue par sa banque parce qu'elle avait apporté en caution, son logement déjà payé, à un prêt de 40000 €, contracté par son fils, et que ce dernier n'arrivait plus à rembourser ... Un quart des Espagnols sont au chômage " ... ( Marianne No 929, Emmanuel Lévy, Hervé Nathan ) .

Après la victoire de la gauche en Grèce, le très moralisateur journal Le Monde, n'hésita pas à publier un éditorial intitulé, " Syriza ou le masque de Solon ", tout cela pour dire aux Français qu'ils ne devaient pas payer pour les Grecs et les inciter à s'identifier aux spéculateurs : répugnant !

Solon est ce législateur ( 640-558 av. J.C. ) qui fonda la démocratie athénienne en commençant par annuler les dettes des citoyens et en libérant ceux qui avaient perdu leurs droits et leurs terres pour cause de dettes .

Moïse avait commencé, dit la Bible, en instaurant " l'année jubilaire " qui efface les créances, tous les sept ans .

Les rois de France ne se gênèrent jamais pour annuler régulièrement leurs dettes envers les banques juives .

L'ultra conservateur Premier Ministre espagnol, Mariano Rajoy, refusa en 2012, de restructurer les dettes hypothécaires des ménages espagnols, suite à l'éclatement de la bulle immobilière, en revanche, il emprunta 45 Mds au Mécanisme Européen de Solidarité, pour renflouer les banques .

La dette des ménages atteint aujourd'hui 80% du PIB du pays et plombe l'économie : qui peut croire que de telles sommes seront remboursables, en l'état ?

Le vent venu des Cyclades nous dit donc ceci : l'effacement d'une partie des dettes publiques et privées ne peut plus rester un tabou .

Que demande précisément Syriza ? Le Ministre Yanis Varoufakis préconise la réunion d'une Conférence Européenne sur les dettes, à l'instar de la conférence de Londres de 1953, qui annula la moitié de la dette allemande, mesure à l'origine du miracle allemand, comprenant un volet de relance des investissements et une indexation des créances sur la santé économique des pays, mesure qui serait également très utile à l'Italie, par exemple .

Le Premier secrétaire du Parti de la Refondation Communiste ( PRC ) italien apporte une explication intéressante : " La dette a explosé du fait des intérêts et non des dépenses publiques . Les marchés ont constamment exigé des taux supérieurs d'au moins 4% au taux de l'inflation . L'Etat italien a donc versé à ses créanciers, entre 1992 et 2007 - un très court laps de temps - 1900 Mds d'€ d'intérêts " . Messieurs du Monde, de quel côté est la morale, dans cette situation ?

En Grèce, l'endettement privé représente 163 Mds d'€, dont 77 Mds seront difficilement recouvrables, auprès de ménages laminés par les politiques de la Troïka . Est-ce irresponsable de la part du gouvernement grec de proposer l'instauration de " Commissions extrajudiciaires régionales " de désendettement des ménages, interdisant la saisie des habitations principales ou en regroupant les dettes privées irrécouvrables dans un établissement public, chargé d'évaluer, au cas par cas, et dans le temps, des modalités de remboursement adaptées ?

Le plan de la BCE d'acquisition de dettes pour un montant de 1100 Mds d'€, d'ici 2017, ne doit pas nous abuser . Il ne s'agit, ni plus ni moins, que de racheter aux banques leurs avoirs en dette publique, pour leur apporter de l'argent frais qui va leur permettre d'arranger leurs comptes, et de se constituer un matelas considérable de liquidités pour combler les trous de leurs bilans et relancer leurs opérations de spéculation sur les marchés, explique l'économiste Gaël Giraud .

Pourquoi ne pas désendetter directement les ménages et les entreprises - comme l'a fait l'Islande - ce qui aurait pour avantage de relancer la consommation et l'investissement et donc de faire baisser le chômage ?

Dans la logique européenne actuelle, les dettes, multiformes, ne peuvent être qu'en perpétuelle expansion . La dette privée, en France, a plus augmenté que la dette publique, ces dix dernières années, constatent " Les Echos ", même si, pour des motifs idéologiques, les projecteurs médiatiques restent braqués sur les seuls déficits publics .

Deux économistes orthodoxes américains, Stéphanie Lo et Kenneth Rogoff, sont clairs : " Tant que les poches de dettes privées, extérieures et publiques n'auront pas dégonflé, le rôle des autres vents contraires à la croissance sera difficile à évaluer ", expliquent-ils .

Ce qui revient à dire que, tant que le poids excessif des dettes - et donc la financiarisation outrancière de l'économie - continue de polluer les échanges , il est presque absurde de croire que l'on peut agir sur les autres leviers de l'activité économique .

" La bonne solution pour Sisyphe, ce n'est pas de s'obstiner à vouloir hisser son rocher jusqu'en haut de la montagne, c'est d'arrêter de monter ", s'exclame Yanis Varoufakis, réinterprétant les signes .

NB : d'après l'article d'Emmanuel Levy et Hervé Nathan, Marianne No 929, " ces dettes qu'il faut effacer " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens