Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 14:35
Libération.fr

Libération.fr

" Dans les milieux conservateurs allemands on préfère une Grèce exsangue et dévaluée plutôt que vivante et mauvaise payeuse ... Exit, la Grèce " .

Durant toute la soirée d'hier, à l'écoute des résultats des élections législatives grecques, j'ai été très impressionné par la dignité affichée par le peuple grec . Pas de marques de joie intempestives, pas de débordements inutiles . Une satisfaction, certes, du devoir accompli, mais rentrée, intériorisée, contrôlée . Car les Grecs savent mieux que quiconque, que la tâche qu'ils viennent de confier à " Syriza " est titanesque, presque impossible : relever leur dignité, bafouée, méprisée, injuriée, depuis six ans, face aux puissances d'argent incarnées par l'Union Européenne .

La " préfète " ( Présidente de Région ) Rena Dourou, 39 ans, figure marquante de la coalition " Syriza ", est à la tête de la Région Attique, la plus étendue, qui représente la moitié de la population grecque et la moitié des ressources du pays, depuis le 1er septembre 2014 . Elle en a fait " un laboratoire grandeur nature " de ce que devra être la gouvernance de " Syriza ", après les élections législatives du 25 janvier 2015 .

A titre de comparaison, l'Attique qui est aussi vaste que le Luxembourg, ne possède que 2200 fonctionnaires - 1000 de moins qu'avant la plongée de la troïka dans les affaires grecques - pour un Budget de 575 millions d'€ . La ville de Paris compte 55000 fonctionnaires et un budget de 8 Mds d'€ .

" Du travail, encore et toujours du travail, car c'est le seul moyen de redonner de la crédibilité à la politique ", telle est la devise de la jeune et très déterminée " préfète " .

Dès sa prise de fonction, Rena Dourou a paré au plus pressé et affronté les situations d'urgence . Elle a, par exemple, fait rétablir l'électricité dans des foyers qui en étaient privés depuis des mois pour cause de factures impayées, mesure aussitôt qualifiée " d'électoraliste et démagogique " par la droite ; elle a fait assurer l'ouverture de toutes les routes de la région lors des terribles inondations du mois d'octobre dernier, à la force du poignet, au prix d'un travail de sept jours sur sept, afin de contrer les tracasseries administratives opposées par les puissantes administrations déconcentrées, nommées par l'Etat de droite, et qui détiennent le pouvoir décisionnel . Rena Dourou a vite compris qu'elles ne lui feraient aucun cadeau .

Tracasseries de tous ordres . Un audit confirme qu'il lui manque cent fonctionnaires de basse qualification pour assurer la garde et le nettoyage d'immeubles, de parcs : les recrutements lui sont refusés .

La publication au journal officiel de la liste des " sous-préfets " nommés par Rena Dourou, une simple formalité, prendra trois semaines .

Quatre jours seulement après sa prise de fonction, les services déconcentrés lui demandent de signer, à la hâte, le projet de budget de son prédécesseur battu, le socialiste soutenu par la droite, Yannis Sgouros .Elle refuse, et à défaut de pouvoir reprendre la totalité de l'architecture budgétaire, elle procède à des aménagements en faveur des politiques sociales : elle fait augmenter le fonds pour l'urgence humanitaire de 9 millions à 14 millions d'€ .

Par contrecoup, cette administration d'état, lui refuse l'impression de cartes de visite à son nom et mentionnant son rang .

Rena Dourou passe outre face aux diktats, chaque fois qu'elle le peut, car elle prend bien soin d'éviter tous les conflits juridiques dont elle sait qu'elle ne pourra sortir victorieuse dans le contexte du moment .

Sa doctrine, qui irrite parfois la gauche de la coalition : " Je n'avais pas promis la révolution, ni de raser gratis . Pour moi, plus que les effets d'annonces spectaculaires, l'important est de montrer pratiquement que je me tiens constamment à l'écoute des besoins les plus prosaïques des citoyens ... ", explique-t-elle .

Cela ne l'empêche pas de dénoncer le fonctionnement d'une déchetterie à ciel ouvert, Fylis, à l'ouest d'Athènes, fonctionnement en contradiction totale avec les directives européennes et d'annuler un projet de son prédécesseur fort alléchant pour les sociétés qui se partagent le juteux marché des déchets .

Elle n'hésite pas à interpeller la Commission Européenne, et à faire savoir qu'elle n'utilisera pas les 1,5 Mds d'€ de fonds structurels européens alloués à sa région selon les critères quasiment imposés par la Commission : avec sa petite équipe de conseillers, elle reprend tout le dossier et réoriente le projet : booster les PME créatrices d'emplois ; mise sur pied d'une carte de la pauvreté de sa région ; investissements dans la rénovation des infrastructures laissées à l'abandon par ses prédécesseurs .

Bruxelles cède, une victoire pour Rena Dourou, peut-être le signe de nouveaux compromis possibles avec Bruxelles, dans un cadre devenu, depuis hier, national .

J'entendais, hier soir, les résultats d'un sondage, indiquant que 61% des Français étaient favorables à ce que l'Union Européenne retire immédiatement, de Grèce, la troïka ( BCE, Commission, FMI ) afin de respecter le choix du peuple grec : résultat réconfortant !

Si l'Europe n'est pas capable d'un tel geste, elle devra assumer devant ses peuples le fait qu'elle a définitivement renoncé à être une institution démocratique .

NB : d'après l'article du journaliste Alain Léauthier " Quand Syriza gouverne ", Marianne du 16 janvier 2015, No 926 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens