Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 14:04
Statues de l'île de Pâques / nationsencyclopedia.org

Statues de l'île de Pâques / nationsencyclopedia.org

" Si aujourd'hui, il y a dans l'ordre de l'enseignement des œuvres vivantes, si aujourd'hui, il y a sur le sol de la République des milliers d'écoles où des millions d'enfants sont élevés dans les lumières de la morale naturelle, de la science et de la raison, si au sommet de l'organisation de l'enseignement il y a des universités qui ne sont soumises à la discipline et à la contrainte d'aucune forme de dogme, d'aucune forme de tyrannie, mais qui développe, en pleine liberté, l'action de la pensée et de la science, c'est à l'esprit de la Révolution que ces oeuvres appartiennent, c'est de cet esprit qu'elles relèvent, et la révolution là, n'a pas fait faillite ..." ( Jean Jaurès, discussion à la Chambre des Députés, du 3 mars 1904, sur la loi d'interdiction de l'enseignement congréganiste ) .

C'est parti ! Le débat sur la Laïcité est lancé et les premières propositions pour détricoter et édulcorer ce fondement de notre république, n'ont pas tardé . Alors, avant qu'il ne soit trop tard, rappelons, afin de tenter de remettre le débat, sur les bons rails, les fondations de la liberté de l'esprit qui constitue la réalité vivante de la République .

Et qui, mieux que le Président du Conseil qui porta la Loi de Séparation des Eglises et de l'Etat, de 1905, Emile Combes, pourrait éclairer le chemin ?

Nous prendrons pour cela, son discours du 13 septembre 1903, prononcé à Tréguier, lors de l'inauguration d'un monument à la mémoire d'Ernest Renan .

" Comme libres-penseurs, nous refusons de nous courber sous un enseignement quelconque, de nous soumettre à un symbole, d'abriter derrière une croyance les doutes de notre intelligence . Nous faisons profession de consulter et de suivre en toute chose les lumières de la raison . Mais nous n'affichons nullement la prétention d'imposer à autrui notre règle de conduite et notre méthode de raisonnement . A la différence du prêtre catholique qui ne monte en chaire que pour jeter l'anathème à ceux qui pensent autrement que lui, nous n'ouvrons la bouche que pour réclamer, en faveur de tout le monde, la libre recherche et le libre examen ...

Ce n'est pas à la religion que nous nous attaquons, c'est à ses ministres, qui veulent en faire un instrument de domination . La religion, en tant que sentiment inné du cœur de l'homme, échappe à notre prise, comme les autres sentiments . En tant que système de croyances, elle a droit à la liberté, qu'aucun ne songe à lui dénier . Son domaine est la conscience . Nous serions les premiers à le défendre, si par un acte législatif ou une mesure administrative, quelqu'un faisait mine de vouloir s'y introduire et s'y comporter en maître . Tout ce que nous demandons à la religion, parce que nous sommes en droit de le lui demander, c'est de s'enfermer dans ses temples, de se limiter à l'instruction de ses fidèles et de se garder de toute immixtion dans le domaine civil et politique .

Nous sommes entrés en lutte ouverte avec les ministres de la religion, parce qu'ils ont méconnu, de parti pris, le caractère essentiel de leur mission, qui est exclusivement d'ordre spirituel, parce qu'ils visent manifestement à s'emparer de la direction de la société ...

Il peut leur convenir de nous traiter de sectaires parce que nous leur tenons tête avec fermeté mais l'opinion publique ne s'y trompe pas . A ses yeux, l'ennemi de la religion, ce n'est pas le gouvernement, qui veut la séparer radicalement de la politique, en lui assurant la liberté dans la sphère qui lui est propre, c'est le ministre du culte, qui associe délibérément la politique à la religion, pour s'autoriser à mettre une main despotique, à la fois sur la conscience et sur la volonté de la Nation ... " .

Le diagnostic est posé, définitivement et clairement posé . Il ne saurait être question de revenir en arrière, au risque de mettre en péril la société tout entière . La question ne s'adresse donc plus à la République qui a établi, en son temps, les bases indépassables de ce qu'elle est - même si elle doit les défendre pied à pied .

La question est posée aux religions - et singulièrement à la dernière arrivée . La théologie dogmatique - qu'elle soit biblique ou coranique - est trop éloignée de la vraie vie " parce qu'elle ne souffre pas les dislocations de la modernité ", tout en restant très liée à celle-ci . L'Etat islamique au Moyen-Orient en est une illustration parfaite : utilisation habile de l'image, technologies de la communication, armements sophistiqués, usage médiatique de la terreur . Utiliser à ses propres fins tout ce qu'il rejette lui retire toute crédibilité et même toute valeur .

Une autre théologie, pensée plus " spirituelle ", se référant à une dimension de l'être humain, qu'on appelle " le cœur " - terme biblique, par ailleurs - et qui est l'âme, l'intériorité de l'être, une capacité à entrer en relation avec dieu, plus philosophique donc, plus platonicienne aussi, pourrait être à même de rapprocher les points de vue .

Jaurès, encore une fois, ouvrait la voie : pas de malentendu ! " Pour nous, toute doctrine , même celle qui peut, par voie de conséquence, aboutir à des conclusions de servitude, a le droit de se propager d'esprit à esprit ", mais seulement d'esprit à esprit, et des esprits éduqués .

NB : Le texte d'Emile Combes est emprunté au livre, " Histoire de la Laïcité à la française ", de l'Académie des Sciences morales et politiques, livre du Centenaire officiel, de la Loi de 1905 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens