Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 14:55
La laïcité : ce qu'elle est et ce qu'elle ne peut pas être .

" Tous les Ministres de l'Education Nationale, sans distinction d'appartenance politique, ont triché avec la laïcité, malmenant souvent, sinon détournant, jusqu'aux deniers publics " . ( Henri Caillavet * .

Avant que le débat franco-français sur la laïcité n'aille plus loin et ne nous entraîne dans des impasses aux sorties improbables, posons à nouveau, et en préambule au débat, les lois matricielles de la laïcité à la française .

Et qui mieux que l'ancien sénateur, Henri Caillavet, défenseur acharné de ce modèle, pouvait nous y aider ?

" La laïcité est pleinement une éthique qui respecte l'homme dans sa globalité en protégeant, d'une part, la liberté de conscience, d'autre part, son corollaire, la liberté d'expression .

La laïcité apparaît d'emblée comme la matrice de la démocratie puisqu'elle reconnaît et admet les pluralismes religieux . Elle ne jette point d'anathème . Elle ne prononce aucune excommunication . Elle ne confisque aucune croyance . Elle n'impose pas de vérités prétendues révélées et éternelles . Elle n'embastille pas les esprits laissant à chacun le choix de son chemin . L'histoire nous apprend d'ailleurs, qu'au cours des âges, tous les combats pour les libertés l'ont été contre l'irrationalité, les dogmatismes, les enfermements scolastiques, les intégrismes, les conformismes archaïques . répétons-le, la laïcité n'interdit ni la foi, ni les prières . Constatons cependant avec tristesse que les fanatismes religieux débouchent toujours sur la haine, les conflits et la ségrégation .

En France, et plus que dans n'importe quel autre pays, la séparation des Eglises et de l'Etat garantit à tous les cultes la liberté de se manifester . Cette exception française, véritablement culturelle, cette neutralité des institutions ont favorisé, dès lors, notre comportement responsable, c'est à dire notre " comportement citoyen " .

Or, et pourquoi le cacher, depuis quelques années, la laïcité a subi de multiples et graves atteintes .

Dénoncer ces atteintes, ne fait pas de nous, pour autant, des ringards, des passéistes, des laïcistes assoiffés de revanches . Ne respectons-nous pas les Eglises, leurs desservants et les fidèles des cultes ? Toutefois, nous déplorons, nous laïques, que cette situation soit désormais saccagée et porteuse, à terme, de périls pour l'unité nationale ...

Combien de déviances, d'errements, de nos Présidents successifs (1), auxquels nous n'avons pas été assez attentifs, alors que se profilait, chez nous, le nouveau péril d'un islamisme qui, prenant appui sur les défaillances de la laïcité publique, menaçait d'exiger à son profit les multiples faveurs accordées à l'Eglise de Rome .

C'est parce que nous ne savons que trop bien que " l'ignorance est tout à la fois " la famine de l'esprit et la rouille du coeur ", qu'il est urgent de soutenir que la laïcité est un droit élevé, mais aussi une morale à soubassement humaniste et donc universelle .

A ses yeux, tous les hommes, quelles que soient le couleur de leur peau, leur religion, leur philosophie, leur situation sociale, sont revêtus d'une tunique de dignité .

Pour la Laïcité, il n'y a pas d'un côté les justes, les croyants, les bons, et de l'autre, les païens, les incroyants, les méchants . Ce simplisme n'est rien moins que détestable . La laïcité, n'impose aucune abjuration, au contraire, elle entend sauvegarder en chacun " sa sauvagerie identitaire ", c'est à dire, la possibilité de se réformer, de se contredire, de se dépasser, de se construire dans un rapprochement avec la vertu .

Pour un laïque, même s'il est souvent tiraillé - mais c'est sa noblesse - entre l'éthique de conviction et l'éthique de responsabilité, l'homme reste le champ clos de sa liberté et le " façonnier " de son destin ... " .

(1) .C'est Jacques Chirac, qui plaçant ses convictions de chrétien au-dessus des devoirs de sa charge, fait organiser par l'église catholique, en 1996, à Notre Dame, une cérémonie religieuse à la mémoire de F. Mitterrand, rendant ainsi l'Eglise catholique, puissance invitante de tous les corps constitués de la République .

C'est le même qui va faire assumer par la République des dépenses dispendieuses pour le séjour papal en France au prétexte de l'anniversaire du baptême de Clovis, ce guerrier germain, pour qui la conversion ne fut qu'un calcul politique pour asseoir son autorité sur toutes les tribus récalcitrantes .

C'est N. Sarkozy, se rendant à Rome pour recevoir la dignité de Chanoine de Latran, seul Président de la République à l'avoir fait, et profitant de l'occasion, pour placer le curé au-dessus de l'instituteur, dans le domaine de l'éducation .

* Henri Caillavet ( 1914 - 2013 ) . Ancien ministre, ancien sénateur, porteur de nombreux projets de loi particulièrement humanistes : IVG, divorce par consentement mutuel, greffes d'organes, tribunal de l'informatique, euthanasie, acharnement thérapeutique .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens