Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 14:33

" L'éducation est le plus vaste marché de la planète, celui qui croît le plus vite et où les acteurs actuels ne répondent pas à la demande ... " . ( Glenn Jones, magnat américain de la télévision câblée, en 2000 ) .

L'éducation, l'école en définitive, représentait, au début des années 2000, un marché mondial de 2000 Mds de $ . En 2009, les dépenses d'éducation représentaient, pour chaque pays de l'OCDE, entre 4 et 8%, de son PIB annuel, en moyenne 8000$ par an, par élève . La scolarité primaire - secondaire, toujours en moyenne, présentait un coût, par élève, de 87700 $ . Seulement 10% d'un tel investissement était aux mains du privé .

La déclaration de guerre de M. Glenn Jones, tenant du slogan libéral " tout est à vendre ", à ce que nous appellerions en France, l'Enseignement Public, se comprend aisément, à travers ces quelques chiffres .

La charge contre l'enseignement public, du journaliste de " l'Obs, Le Plus ", M. Bruno-Roger Petit, à propos du débat, somme toute secondaire, eu égard aux assauts répétés que doit subir l'école de la part des adeptes du tout marché, débat sur " la notation à l'école ", l'est moins . ( L'Obs, Le Plus, du 2 décembre 2014, Notes à l'école : il faut les supprimer . Najat Vallaud Belkacem doit tenir tête aux réacs ... ) .

BRP est catégorique, sa fiction est sans appel : " Tout le mal scolaire provient de ce système de notation de 0 à 20, inepte et malveillant " . La violence, la perte de repères des jeunes liée à la société de consommation trop permissive, la contestation permanente de l'autorité des enseignants portée par les médias, certains parents, certains politiques, le statut social de l'enseignant mal payé, dégradé, sous les coups du slogan libéral " trop de fonctionnaires et de dépense publique ", les classes surchargées, trop hétérogènes, la disparition des dispositifs de prise en charge des élèves en difficulté, le manque de moyens pour créer des groupes restreints seul à même de permettre un enseignement plus individualisé, tout cela est jeté à la poubelle .

Attention : si vous n'êtes pas d'accord avec BRP, vous êtes un " réac " de la pire espèce . N'essayez pas de lui dire que tout système d'évaluation a son intérêt, que l'important c'est l'utilisation que l'enseignant en fait pour que l'évaluation encourage, motive, pousse à faire mieux , souci premier de la très grande majorité des professeurs . Réac !

C'est qu'il sait de quoi il parle, BRP . L'un de ses enfants est scolarisé dans une classe où la notation, par un code-lettres ( A-B-C-D-E ) a été adoptée . Et ce fut le miracle du type piscine de Lourdes ! " Les enfants apprennent mieux et bien . Les tensions et exclusions ( la violence ) ont disparu de la cour de récré ... " . Il ignore, sans doute, que ce système fut mis en place , en 1969, déjà, par le Ministre d'alors, Edgar Faure, au sortir des évènements de mai 68, et qu'à la demande pressante des parents, il fallut très vite ajouter A+, ou A-, puis A++ ou A--, et ainsi de suite . Le système ne résista pas plus de deux ans . Ce qui ne le condamne pas définitivement, mais permet de relativiser bien des choses . Le sujet, nous l'avons déjà dit, c'est le sens donné à l'évaluation .

Nous pensons que BRP avait une autre cible, cachée celle- ci . Quand il écrit, pour évoquer l'école actuelle : " L'enfant est là pour apprendre un savoir déconnecté du monde, un savoir figé, un savoir dépassé ; l'école ne cherche pas l'épanouissement de l'élève, elle n'est qu'une fabrique de l'exclusion sociale ... ", il nous semble que BRP est très proche de M. Glenn Jones, le magnat, ( les acteurs actuels ne répondent pas à la demande ) .

La note de 0 à 20 serait " malveillante ", comprenons, les enseignants sont malveillants : BRP, n'a pas réglé tous ses complexes d'enfant .

Comment un journaliste peut-il déraper à un point tel, qu'il en arrive à écrire : " Il est temps de repenser l'école primaire qu'on inflige à nos enfants, à bien des égards inhumaine au lieu d'être humaniste, déstructurante au lieu d'être inclusive ", à partir du seul système de notation de 0 à 20 ?

Finalement, M. BRP, n'en seriez vous pas au point, de souhaiter que votre " petit chou ", reçoive , de l'Etat, bien sûr, un ordinateur à la naissance et puis vogue la galère ... ? M. Glenn Jones, sera là, pour pourvoir à tout .

En fin de compte, pourquoi donc mettre tous ces enfants à l'école ?

PCF.fr

PCF.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans éducation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens