Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 14:43

Sous-titre : Chassez le naturel du politique, il revient au galop .

" Contenter le peuple et ménager les grands, voilà la maxime de ceux qui savent gouverner " . ( Machiavel, Le Prince ) .

Le retour de N. Sarkozy dans la politique active a changé la donne des deux années à venir . Non de son fait, il n'est plus aussi efficace qu'en 2007, et traîne trop de " casseroles ", mais par l'effet produit sur le tempérament de F. Hollande . La " guerre des boutons " va pouvoir reprendre : la revanche pour l'adolescent attardé, le KO au deuxième round, pour le roué de Corrèze .

La semaine écoulée démontre que le " Hollande nouveau " est arrivé . Selon les observateurs qui ont accès aux proches du Président, F. Hollande est requinqué par l'apparition, dans l'arène, de son principal adversaire : d'ailleurs, les derniers sondages témoignent d'un certain frémissement de sa cote de popularité, qui n'est pas dû, selon moi, à son action, mais à l'arrivée du très détesté N. Sarkozy, jusque dans son propre camp .

F. Hollande change de cap . Pour 2017, il fait le constat, qu'à gauche, il n'y aura personne pour affronter Sarkozy et Marine Le Pen : Valls a compris que ce serait trop tôt pour lui, et qu'il devait attendre 2022, Montebourg s'est mis hors-jeu, tout seul .

Et donc le Président a décidé que ce serait lui . Et cela lui convient, il se trouve même bien à l'Elysée, ses performances en termes de popularité, ne l'ayant pas vraiment atteint .

En outre, las de ses échecs en matière économique, des promesses aux Français sur la reprise, l'emploi, la croissance, chaque fois démenties par la réalité, c'est un autre chemin qu'il veut ouvrir : " le sien " .

La première moitié du quinquennat fut " politique " : austérité par l'impôt, accumulation de mesures sur le démantèlement du droit du travail, fortes pressions sur la protection sociale .

La deuxième moitié du quinquennat sera " politicienne " . Travailler uniquement à la réélection ! Le Président choisit un terrain où il excelle et où il s'amuse beaucoup aussi . Il prend déjà de la distance avec les questions économiques dont il laisse Manuel Valls, Emmanuel Macron et François Rebsamen se dépêtrer, ce qui, au passage, n'augure rien de bon pour les Français . Il répèterait, à l'envi, qu'il a ouvert les pistes, CICE, Pacte de responsabilité, et que c'est au Premier Ministre d'en assurer la mise en œuvre .

Lui " se présidentialise ", prenant en charge les questions sociétales : la fin de vie et le vote des immigrés, deux indicateurs du changement de cap . Sur " la fin de vie ", ses premières annonces vont dans le bon sens et laissent peu de chances au trublion Sarkozy de le déstabiliser, car en ce domaine " l'Ex " peut dire tout et son contraire, voire n'importe quoi .

Sur " le vote des étrangers ", l'équilibre est moins assuré, mais le funambule de la politique a déjà trouvé le " balancier " idoine : la majorité des trois cinquièmes au Parlement pour faire adopter cette modification constitutionnelle, en Congrès .

Je suis favorable à la mesure, a-t-il déclaré hier, lors de l'inauguration du Musée de l'Immigration mais n'ayant pas de majorité, je ne la soumettrai pas . ( Qu'importe si, quelques " illuminés ", lui rappelleront, qu'en début de mandat, cette majorité, il l'avait ) .

C'est du grand art que d'avoir attendu la perte du Sénat pour relancer le sujet .

Le troisième sujet, l'introduction d'une dose de proportionnelle aux élections législatives ( 10 ou 15 % des sièges ) inscrite comme les deux précédents, dans ses soixante propositions, lui sied à ravir : de la pure politique politicienne !

La proposition est abandonnée : on ne va pas ouvrir les vannes à un raz de marée UMPéiste et accessoirement offrir un fauteuil assuré à Marine Le Pen .

Un autre aspect de la nouvelle stratégie peut s'entrevoir, car il est déjà à l'œuvre, dans l'organisation de visites, en province, impromptues, non annoncées ( comme ce week end dans le Lot ), stratégie qui a l'avantage d'empêcher tout rassemblement d'opposants, pris au dépourvu, et créant la surprise , provoque la joie de ceux qui ne s'y attendaient pas : c'est tout bon pour les images télévisées qui s'ensuivront, car la technique consiste toujours à prévenir quelques journalistes sûrs, et tout bon aussi pour la cote de popularité .

Ragaillardi par la conjonction de trois phénomènes, certes totalement extérieurs à sa politique, et provisoires, mais qui lui apportent un certain répit : la baisse sensible des cours du pétrole, la baisse de l'euro et la baisse des taux d'intérêts pour emprunter, F. Hollande renverse " le quinquennat " .

Et si, entre temps, les marchés décidaient soudainement de remonter les taux d'intérêts ( la France devra emprunter sur ces marchés 190 Mds d'€, en 2015, la plus grosse levée d'argent des pays de l'UE ) et nous plongeaient dans un chaos indescriptible, Frankie pourrait attraper " une sacrée gueule de bois ", et nous avec !

Machivel .

Machivel .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens