Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 14:58

Le 3 décembre 1851,au lendemain du coup d'Etat perpétré par Louis Napoléon Bonaparte, le député républicain Jean Baptiste Alphonse Baudin meurt, frappé par une balle, à quarante ans, sur une barricade dressée Faubourg Saint-Antoine, à l'appel de soixante députés républicains opposés au Coup d'Etat, dont Victor Hugo et Victor Schoelcher, en criant aux ouvriers, qui restaient passifs : " Vous allez voir comment on meurt pour 25 francs ", ( montant de l'indemnité de parlementaire, alors ) .

( V. Hugo avait rédigé l'appel au soulèvement : " Au peuple : Louis napoléon est un traître . Il a violé la Constitution . Il s'est parjuré . Il est hors-la-loi ... Que le peuple fasse son devoir ... Ses représentants républicains marchent à sa tête " .

Ceux qui nous représentent, aujourd'hui, sont les héritiers directs de Jean Baptiste Baudin .

Et pourtant ! Connaissez-vous une corporation qui aurait créé son propre code du travail, qui déciderait des créations d'emplois, qui aurait un régime spécial de retraite - au revenu non imposable - qui pourrait cumuler plusieurs activités, qui déciderait de travailler ou non et où la cooptation, dans bien des cas, est la règle ?

Impossible ? Et pourtant elle existe ! C'est la corporation de ceux que nous appellerons les Grands Elus : Députés, Sénateurs, Conseillers Régionaux, Conseillers Départementaux, Présidents et Vice-présidents d'agglomération, Maires des grandes villes . ( Le conseiller municipal de base est exclu de ces privilèges, ce qui condamne largement le slogan du " tous pourris ", qu'affectionnent certains ) .

Le quart, au moins, des 555 000 élus qui nous gouvernent vivent sous un statut privilégié, voté par leurs aînés, et sans cesse amélioré .

Vous pensiez que ces gens se démenaient pour l'intérêt général, l'avenir du pays, la sortie de la crise généralisée ? Bernique ! Le grand " raout " de ces élus, en ce moment, depuis l'annonce de " la grande révolution territoriale ", à la sauce hollandaise, ne vise qu'un objectif : conserver leurs effectifs .

Le nombre des Régions va passer de 22 à 13 : c'est une bonne nouvelle, pensent certains ! Le nombre d'élus va diminuer et entraîner des économies . Une fois encore, bernique !

Les parlementaires ont décidé de n'appliquer la Loi sur la nouvelle carte des Régions qu'au 1er janvier 2016, c'est à dire après les élections régionales du mois de décembre 2015, qui prendront en compte le nouveau découpage mais conserveront les effectifs actuels . ( L'effectif des nouveaux Conseils Régionaux résultera de l'addition de ceux des anciens Conseils Régionaux, pour cinq ans ) .

Au passage, relevons que ces élections régionales, consacreront un parachutage massif, en position éligible, de députés socialistes sur ce scrutin, en prévision de la " bérézina " des législatives de juin 2017, et suite à la " déculottée " des départementales de mars 2015, afin d'assurer les fins de mois .

A défaut d'alternance des idées, on met en place l'alternance des CDI !

Comme cela n'a pu vous échapper, la Loi sur le non-cumul des mandats, votée par la majorité actuelle, n'entrera en application qu'en 2017 . Cela fera toujours, pour certains de ces braves gens, un an de gagné . Tout est prévu !

C'est qu'il y a de quoi " cogiter " dans le domaine de l'emploi à vie : le tout nouveau président de l'UMP a fait savoir que, s'il revenait au pouvoir en 2017, il rétablirait le cumul d'un mandat national avec un mandat local .

Les élections départementales du mois de mars 2015 appellent aussi quelques réflexions . Les conseils généraux devaient disparaître . Oubliée la promesse !

Les Radicaux de Gauche du patron de presse Jean-Michel Baylet, qui n(existent encore que par leurs réseaux d'élus départementaux dans le Sud-ouest, menacèrent de quitter le gouvernement .

On met en place des métropoles qui devaient absorber les missions des Conseils Généraux, mais, au moins 80% des départements - les ruraux - survivront, tandis que la mise en place des métropoles, énième échelon local se poursuit .

Mieux, quelques anciens cantons, trop peu peuplés, vont disparaître, mais le nombre de conseillers départementaux est multiplié par deux, deux par nouveau canton, au nom de la parité hommes-femmes .

L'ex encore, dans sa furie, promet, à son retour au pouvoir, de fusionner les Conseils départementaux et les Conseils régionaux, ce qui signifie qu'on ne supprimera aucun mandat départemental .

Les hôtels de Région devront avoir la taille d'un " zénith " pour accueillir en assemblée plénière, de tels aréopages . Ce sera le cas de la nouvelle Région Rhône- Alpes-Auvergne, 204 Conseillers régionaux et les représentants de ses douze départements, plus de cinq cents conseillers départementaux .

Les fusions de certaines intercommunalités provoquent les mêmes oppositions : fusion oui, mais sans diminution des effectifs d'élus . Tel est le refrain que l'on peut entendre dans le monde de " l' intercommunalité " .

Pas un élu ne doit rester sur le bord de la route ! Telle est la règle de la réforme des territoires .

Alors, quand nous voyons les médias, et ces mêmes hommes politiques, nous montrer du doigt, nous Français, parce que trop conservateurs pour accepter toute réforme, l'envie nous prend de ... hurler .

Tout compte fait, Jean Baptiste Alphonse Baudin est mieux au Panthéon que dans l'hémicycle où il ne reconnaîtrait pas " ses petits " .

Allons, messieurs et mesdames ! N'ayez pas peur ! Vous serez encore invités aux cérémonies de la confrérie de l'andouille ou du cassoulet, des rillettes ou du camembert .

NB : d'après l'article " les privilégiés de la République " sur le site agoravox.fr .

La garantie de l'emploi à vie .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

vieille dame 04/12/2014 01:07

les hauts fonctionnaires qui nous dominent et leurs représentants-complices adorent concevoir des usines à gaz : ça leur prend un temps fou, plus personnes n'y comprend rien et en tant que "experts" ils gardent et confisquent encore plus le pouvoir...pour garder leurs prébendes ils s'affichent de plus en plus au service du capital en se prétendant bons élèves de la "science" économique...
ces bons élèves font malheureusement se lever dans le monde kafkaïen et profondément injuste et stupide qu'ils nous fabriquent, un vent fasciste qu'ils croient pouvoir utiliser pour se maintenir au pouvoir (c'est eux ou nous, et on est moins pire)... c'est un risque qu'ils regretteront peut-être d'avoir pris ?

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens