Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 14:22

" Les crises économiques, financières, écologiques, sociales et politiques, le développement des activités illégales et criminelles montrent l'urgence d'un gouvernement du monde autre que celui des religions, des empires, des nations ou des marchés ... L'Humanité va comprendre enfin qu'elle a tout à gagner à se rassembler autour d'un gouvernement démocratique du monde - car un Etat n'est durable que s'il est démocratique - dépassant les intérêts des nations, y compris les plus puissantes, gérant le monde dans sa totalité, dans le temps et dans l'espace ... " ( Jacques Attali . Demain qui gouvernera le monde ? Fayard, 2011 ) .

Jacques Attali, dans son inépuisable candeur, est exaucé . A travers le futur traité transatlantique ( EEUU - Union Européenne ), dont nous parlions hier, la partie la plus riche du monde va se doter d'un gouvernement transnational . Il prendra le nom de " Conseil de Coopération en matière de Règlementation " ( CCR ) . Une sorte de super Commission Européenne, une couche technocratique de plus dans la gouvernance économique d'une partie du monde, diront certaines critiques, mais en fait, ce sera bien plus que cela .

Le CCR prendra en main toutes les règlementations actuelles ou futures, dit le projet de traité, dont le TIPP n'est pas encore en mesure de se charger .

Et le diable est caché dans la dernière expression, plus que troublante .

Il semble que les négociateurs de l'Union Européenne considèrent que certaines clauses du traité présentent beaucoup de risques . Elles sont très controversées et pourraient susciter des levées de bouclier voire des troubles sociaux dans certains pays de l'Union, si, par hasard, de nouvelles informations fuitaient .

Qu'à cela ne tienne, on ne va pas s'arrêter en si bon chemin . Les technocrates bruxellois, aguerris à la stratégie de contournement des règles démocratiques, ont trouvé la parade : le CCR . Le gouvernement transnational .

Le Conseil de Coopération sera chargé de surveiller la mise en œuvre des réglementations présentes, mais deviendra " une machine à créer de nouvelles règlementations " - on appelle cela, jusqu'à aujourd'hui, un gouvernement - . Cette machine de règlementation permanente, cette machine à créer " des accords vivants ", disent certains, devra remplacer progressivement le TIPP, mais restera juridiquement tout aussi contraignante que le Traité lui-même .

La " machine " promulguera des règlementations qui n'auraient pu passer lorsque le contenu du socle de base des accords devra être rendu public . Par contre, les règlements à venir échappant au débat démocratique, échapperont aussi à la vigilance des médias indépendants comme à celle des peuples .

Une institution distincte des gouvernements nationaux, incarnée par quelques technocrates " bon ton ", non élus, donc non responsables mais qui, noyautée par les ETN ( Entreprises Transnationales ), ne s'embarrassera pas de ces " obstacles au commerce " que représentent la transparence et la démocratie .

Comme d'habitude, cette nouvelle institution nous sera présentée comme " purement technique " mais elle sera en réalité éminemment politique .

Le " traquenard " est bien là ! Permettre aux gouvernements de s'en tirer à bon compte, en donnant le sentiment qu'ils n'ont pas - en première intention, dit-on, au football - la volonté de faire passer en force le TIPP, dans sa forme actuelle .

Il y a fort à parier, qu'une fois le Traité ratifié, la seconde étape consistera à transférer des Etats au CCR, la plus grande partie des règlementations économiques, selon les vœux, des ETN et des dirigeants politiques asservis .

Ainsi sera accompli l'objectif ambitieux, grandiose, démesuré du " Forum de Davos " : prendre la relève des gouvernements, réaliser ce qu'ils laissent en suspens, décider des sujets auxquels ils n'osent pas s'attaquer .

Quant à nous, il ne nous reste qu'à chercher la réponse à une question dérisoire : J. Attali est-il candide ou coquin ?

NB : à partir de l'article d'Hervé Nathan " Comment les multinationales ont pris le pouvoir ", Marianne , No 913 ) .

patrik-le-hyaric.fr

patrik-le-hyaric.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens