Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 14:54

" Dès qu'il y a comparaison, il y a jugement ... ", ( Condillac, Traité des Sensations ) .

( Etienne Bonnot de Condillac, premier et seul philosophe français empiriste - 1715 - 1780 -, qualifié aussi de sensualiste ) .

Dans son Traité des Sensations, Condillac met en scène, l'image d'une statue, vierge, inanimée, en vue de montrer que la vie peut s'expliquer par la seule vie des sens et que ceux-ci ont même comme effet, la pensée . L'intellect n'est plus que la synthèse finale des sens .

Condillac imagine une statue, de condition humaine et animée d'une âme neuve, où aucune sensation ou perception n'a encore pénétré . Il éveille ensuite, progressivement, les sens de la statue, en commençant par l'odorat, le sens qui contribue le moins à la connaissance humaine . Toute la connaissance de la statue est alors réduite aux odeurs singulières qu'elle éprouve . La perception par la statue devenue vivante, de telle ou telle odeur, s'accompagnant de plaisir ou de douleur, ces deux sensations deviennent le principe directeur qui va orienter toutes les opérations de l'esprit de la statue .

De cette attention naît la mémoire, de la mémoire la comparaison : " La statue expérimente l'odeur d'une rose ( sic ) tout en se souvenant de celle de l'œillet ", or, ajoute le philosophe, " comparer n'est autre chose que de donner, en même temps, son attention à deux idées " . Et " dès qu'il y a comparaison, il y a jugement " .

La comparaison et le jugement deviennent habituels se développant selon le principe tout puissant de l'association d'idées .

De la comparaison d'expériences passées et présentes, et du plaisir et de la douleur qui leur sont attachés, émerge le désir, désir qui oriente l'usage de nos facultés, qui stimule la mémoire et l'imagination, qui déclenche nos passions .

L'ordre naturel des choses prend donc sa source dans les sensations .

Dans l'ordre du Traité, les autres sensations vont suivre " l'odorat " , ainsi du chapitre " De la vue avec l'odorat, l'ouïe et le goût ", et la deuxième partie du livre, consacrée au " toucher " .

Pourquoi un tel retour en arrière ? Parce que, le libéralisme procède de la même manière, avance le philosophe Michel Clouscard ( Le capitalisme de la séduction ) : " il anime une statue de chair, des sens de son idéologie " .

A la sortie de la deuxième guerre mondiale, tout est à refaire : un million quatre cent mille logements sont à reconstruire pour la seule France, assurent les historiens . Mais c'est surtout l'individu qui est à reconstruire : une statue vierge et inanimée .

Sortant de la société traditionnelle rurale, dure, faite de sacrifices et de devoirs à accomplir, épuisé par les pénuries qu'impose la guerre et le rationnement qui la suit, éreinté par la barbarie nazie, l'individu de l'après-guerre se retrouve très fragilisé, face à des idéologues qui se voient assignées, trois tâches, incontournables :

  • Limiter l'extension du camp soviétique, à l'Est, sorti renforcé par le poids qu'il a assumé, dans le combat contre le nazisme .
  • Faciliter la remise en route de l'appareil de production capitaliste, à l'Ouest .
  • Préparer les pays occidentaux à affronter les guerres d'Indépendance qui pointent dans leurs colonies, et qui vont bouleverser l'ordre mondial .

Pour relever ces défis, c'est d'un homme nouveau, dont le libéralisme a besoin . La statue de Condillac nous permet de reconstituer " l'animation sensible " qui va présider à la naissance du prototype de l'individu- consommateur, l'individu- désir à la place de l'individu-devoir, du système libéral .

Les instruments de l'animation, par l'idéologie libérale, du nouvel individu - à la façon de Condillac - sont bien plus puissants que ceux dont dispose le philosophe .

" Un laboratoire : la société ; un matériau : la jeunesse ; un but : le dressage sensualiste du corps ; un pouvoir : l'animation de la matière " ( les moyens de la production capitaliste ) .

C'est , en somme, à partir d'une table rase - l'individu d'après guerre - que la machine idéologique va déployer sa " suffisance sensualiste " .

Le Plan Marshall ( 1948 - 1951 ) déploie ses cadeaux sur l'Europe mutilée ( 12 Mds de $, 1/6e seront à rembourser ) et ses " surplus " : on peut se " nipper " à moindres frais .

Le " mannequin libéral " suit de près, sur les premiers " tréteaux " télévisés : jeans, cheveux longs et incontournable guitare ; un mannequin dont le destin est aussitôt pris en charge, car il doit recevoir tous les gestes d'usage, afin de devenir fonctionnel, autrement dit, un système de fonctions, c'est à dire apte à entraîner les " machines sensuelles " de la cible .

Mais nous n'oublierons pas , que, dès le principe, le corps est animé par la dynamique de groupe . La " bande " a toute sa place dans l'ascension de l'individu au statut de consommateur et de gagneur . Les objets initiatiques sont essentiels : la guitare, au début, le transistor après, le portable, le smartphone aujourd'hui .

La bande et ses quatre fonctions : aider à quitter la tradition ; produire les nouveaux modèles d'émancipation ; sélectionner les meilleurs ; préparer l'intégration au système .

Un autre terrain doit être investi pour assurer la victoire de " l'empire des sens ": l'éducation , l'école . Organiser l'échec de l'école traditionnelle pour promouvoir les nouvelles valeurs : la dynamique arriviste se substituant à la décomposition éducative .

Cependant, un caractère essentiel séparera toujours la statue de Condillac de la statue libérale : la première est l'enfant d'un philosophe des Lumières, la seconde est le fruit d'une idéologie obscurantiste, le capitalisme . La première veut nous mener à la vie, la seconde, avec ses automates, nous conduit à la mort .

Littérature audio.com

Littérature audio.com

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans philosophie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens