Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 13:39

" Autrefois on déplorait les péchés du monde, aujourd'hui on considère avec consternation les dettes du monde ; de même que jadis on prophétisait le Jugement dernier, aujourd'hui on prophétise la Grande Répudiation des dettes ... " . ( Schopenhauer ) .

" La production totale est étale " . Peut-être penserez-vous que j'ai trouvé cette expression, tout seul, dans mon coin : pas du tout ! Cette expression émane de l'INSEE, pour décrire l'état économique de la France, à la fin du premier semestre 2014 . Déconcertante utilisation du vocabulaire ! Il suffit de savoir que dans la langue littéraire l'adjectif " étale " signifie " qui ne bouge pas, qui est immobile, calme ", pour comprendre que l'INSEE fait appel à la littérature pour contourner l'âpreté du vocabulaire économique : la production de richesse du pays ne bouge plus, le taux de croissance a retrouvé, une fois encore, son niveau zéro, au mois de juin dernier . Et va y rester !

Le projet de Loi des Finances ( budget ) 2015, présenté hier, en Conseil des Ministres, ne va rien changer, il est lui-même " étale " , rien ne bouge .

Comme la mer " étale ", qui s'immobilise, en fin de marée montante, ne progressant plus, mais n'ayant pas encore entamé le reflux .

Comprenons bien ! Le niveau des prélèvements obligatoires reste le même : 46,4% en 2014, 46,3% en 2015 . Mais comme la première tranche de baisse des cotisations sociales ( 8 Mds d'€ ) des entreprises, devient effective ( avant les 14 Mds de 2016 et les 17 Mds de 2017), ils vont être compensés par l'état, c'est la règle, afin de ne pas pénaliser la Sécurité sociale . C'est pourquoi, le dit Etat engage pour 7,7 Mds d'euros d'économies . Le niveau des impôts ne va donc pas baisser, même si l'on nous dit que 9 millions de foyers fiscaux ( en fait 3 millions ) vont sortir de l'assiette de l'Impôt sur le Revenu : une martingale de nouvelles taxes va nous pleuvoir dessus ( sur le gaz oïl par exemple - mais les transporteurs routiers y échapperont - sur certaines assurances ou sur la CSG de certaines pensions ) .

Comme une mer " étale ", le niveau des impôts n'augmentera pas, mais il restera au taux historique de 2014 .

Par contre les impôts locaux ne " s'étaleront " pas . Les collectivités locales vont devoir compenser 2,5 Mds de dépenses d'intervention que l'Etat ne leur versera plus, le gouvernement reconnaissant qu'il lui est très difficile de contrôler les dérapages financiers des dites collectivités .

Alors le gouvernement prévoit la cession d'actifs de l'Etat pour un total de 4 Mds d'euros : participations dans le capital d'entreprises telles que EDF ou Aéroports de Paris, mais le détail n'est pas connu, à ce jour .

Mme Marisol Touraine se creuse la tête pour freiner le déficit de la Sécurité Sociale, car ce dernier a dérapé en 2014 de deux Mds, à 11,7 Mds, ce qui a conduit la commission des comptes de la SS, ce 29 septembre, de prévoir un déficit en augmentation de trois Mds d'€, en 2015 , ( à 14,7 Mds ) . Les prévisions de la Ministre n'ont convaincu personne . En fait les responsables de la SS ont bien compris qu'ils devront supporter les cadeaux faits aux entreprises, car l'Etat ne les honorera plus comme le veut la Loi : Bercy se fait tirer de plus en plus les oreilles pour payer ces exonérations .

Dans une période de croissance à 0.5%, d'inflation à moins de 1%, un tel budget ne peut pas tenir la route . Il pourrait même nous " péter " à la figure, si, les marchés, inquiets de la situation géopolitique au Moyen-Orient ou en Ukraine, sortaient de leur somnolence passagère, et augmentaient leurs taux d'intérêts brutalement .

La dette a sauté par dessus la haie des 2000 Mds d'€, c'est à dire 100% du PIB, si le calcul de celui-ci n'avait pas été revu, tout à fait artificiellement, en 2011 : ce qui permet d'afficher un taux à 95%, sans valeur . Elle continuera d'augmenter mécaniquement, année après année, même si les spéculateurs ne se payaient plus , tant que l'Europe allemande jouera la déflation .

L'économie du pays est à l'image de ceux qui nous dirigent, qu'ils soient aux affaires ou dans l'opposition : ils ne bougent pas, calmes et immobiles, ils attendent . Ils savent que la première salve sera létale .

( site : alternatives pyrénées ) .

( site : alternatives pyrénées ) .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens