Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 15:39

Dans un souci d'égalité à l'accès aux services publics et à l'administration , " dans l'espace d'un jour, les citoyens les plus éloignés doivent pouvoir se rendre au chef-lieu, y traiter d'affaires pendant plusieurs heures et retourner chez eux ... " ( Condorcet ) .

Au mois de septembre 1789, le Comité " Thouret- Sieyès " émet une première proposition de redécoupage administratif de la France, s'éloignant, pour des raisons politiques évidentes, du précédent découpage en provinces, hérité de l'Ancien Régime : " Un pavage du territoire français comptant 80 " départements carrés " ( plus Paris ), chacun divisé en 9 communes, elles-mêmes divisées en 9 cantons de deux lieues de côté " . Miracle de la Raison, chère aux hommes du XVIIIe siècle . L'idée de Condorcet entrait parfaitement dans ce schéma .

Au mois de mars 1790, naîtra une France découpée en 83 départements, un peu moins carrés que prévus, du fait de certaines contraintes géographiques . Mais la simplicité et l'idée d'égalité l'avaient emporté .

En 2014, François Hollande, dans un souci de " simplification territoriale ", et peut-être de modernité, a remis , sur le métier, l'ouvrage, mais, comme il nous y a habitués depuis deux ans et demi, dans la plus déconcertante impréparation .

Après avoir envisagé la suppression, pure et simple, des départements, il en revient, en préconisant des départements ruraux, et des " métropoles " pour les zones urbaines .

Enarques et polytechniciens y ont perdu leur latin . Un ministre ose même avouer : " Personne n'a de solution , mais nous avons cinq ans pour en trouver une " .

Car, voyez-vous, on avait commencé, allègrement, les travaux à l'envers, en commençant par créer les " métropoles ". Et là, ça a coincé ! La carte des départements ne regroupe pas celle des métropoles .

L'exemple du Grand Lyon est caractéristique : la métropole, nouvellement créée, doit récupérer, en 2015, les prérogatives du département du Rhône . Mais certaines communes rurales, éloignées de Lyon, ne font pas partie de la métropole, on va donc maintenir un mini-département du Rhône, amputé de 75% de sa population . Simplification réussie !

Le gag se renouvelle dans l'Hérault avec Montpellier, dans les Bouches du Rhône, avec Marseille , en Ile de France avec le Grand Paris .

Dans d'autres métropoles, la simplicité devient une franche rigolade : à Lille, Nantes, Nice ou Toulouse, les élus des nouvelles métropoles ne veulent pas reprendre toutes les prérogatives des conseils généraux . Du coup, au gouvernement, certains imaginent des départements inchangés en superficie, mais aux pouvoirs rétrécis .

Et des " têtes à claques " se sont mises à délirer : fusionnons certains départements ruraux ; créons des " super " communautés de communautés de communes ... Sieyès relève-toi, ils sont devenus fous !

Le résultat est prévisible : on ne touchera pas aux départements, et comme il n'est pas davantage question de toucher aux communes, la France de François Hollande va ressembler au " pudding " suivant : les citoyens éliront des maires et des conseils municipaux, mais seront administrés par des syndicats intercommunaux, des communautés d'agglomérations, des métropoles, autant de structures insaisissables . " Ils éliront des machins qui seront des départements qui n'en seront pas vraiment, eux-mêmes insérés dans des régions remodelées pour soi-disant créer de la compétitivité, mais sans identité, avec des trucs qui alimenteront les bidules municipaux, le tout connecté aux tuyaux de l'Etat par les sous-préfectures, les préfectures tout court et les super-préfectures, chargées de la sécurité, lutte antiterroriste oblige " . ( Guy Konopnicki, Marianne No 911 ) .

Le citoyen ne comprendra plus rien, mais qu'importe : le grand dessein aura gagné . Quelques sites urbains assez prospères, tournés vers la compétition mondiale, et des territoires ruraux gangrenés par la pauvreté ...

La France et ses départements, en 1848 .

La France et ses départements, en 1848 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens