Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 13:42

" Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national juif ... " . ( Déclaration du Ministre des Affaires Etrangères britannique, Arthur J. Balfour, au représentant des juifs britanniques Walter Rothschild : 2 novembre 1917 ) .

(1) . Titre de l'article de Jean-Pierre Filiu , Le Monde diplomatique, avril 2012 .

" Gaza : Facile à prendre, facile à perdre ", dit J.P. Filiu dans son Histoire de Gaza . ( Fayard, 2012 ) .

Territoire de Gaza : 360 km2, 1,8 millions d'hab., sur une longueur de 41 kms .

Dès l'Antiquité, Gaza est un carrefour de routes commerciales entre l'Europe et l'Asie, entre le Proche-Orient et l'Afrique . Le territoire se trouve donc, très tôt, au cœur des rivalités entre les puissances de l'époque, Egypte des Pharaons, Empire Byzantin, Rome ... C'est à Gaza qu'a lieu, en 634 de notre ère, la première victoire des adeptes d'une nouvelle religion sur l'Empire byzantin . Son prophète, Mohammed, est mort deux ans auparavant .

Gaza restera sous autorité musulmane jusqu'à la première guerre mondiale où, cette porte de la Palestine, sera conquise par le général britannique Edmund Allenby, le 9 novembre 1917, avant qu'il n'entre dans Jérusalem le 11 décembre .

Les Britanniques, soucieux de protéger le flanc est du Canal de Suez, route la plus courte vers les Indes, obtiennent de la Société des Nations, en 1922, un mandat d'administration d'un territoire désormais dénommé " Palestine ", ( mot venant de Philistins, premiers habitants de la région ), dont Gaza fait partie . Ils reçoivent également pour mission d'appliquer la " Déclaration Balfour ", c'est à dire d'encourager l'immigration sioniste .

Les habitants de Gaza participeront à tous les combats des Palestiniens, musulmans et chrétiens, à la fois contre la colonisation sioniste et l'occupation britannique, et en particulier à la grande révolte palestinienne de 1936-1939, écrasée dans le sang par les Britanniques .

Le 15 mai 1948, le lendemain de la Proclamation de l'Etat d'Israël par l'Assemblée Générale de l'ONU, les armées arabes entrent en Palestine . Première guerre, première défaite arabe . Le territoire prévu par le plan de partage de l'ONU pour l'Etat de Palestine est dépecé : Israël annexe la Galilée, la Jordanie absorbe la rive gauche du Jourdain, la Cisjordanie, l'Egypte du roi Fayçal assure l'administration militaire de la bande de Gaza, mais sans l'annexer .

C'est ainsi que Gaza reste le seul territoire palestinien sur lequel ne s'exerce aucune souveraineté étrangère .

Aux quatre vingt mille autochtones viennent s'ajouter deux cent mille réfugiés expulsés par l'armée israélienne des territoires conquis, qui vont vivre dans des conditions misérables, avec pour seule aspiration le retour au pays .

Cette présence massive de réfugiés ajoutée au statut particulier de Gaza vont faire de ce territoire le centre de la renaissance politique palestinienne .

C'est à Gaza, en 1959, qu'autour de Yasser Arafat, réfugié sur le territoire depuis 1948, une poignée de jeunes militants, convaincus que la libération de la Palestine ne peut être que l'œuvre des Palestiniens eux-mêmes, vont fonder le " Fatah ", acronyme inversé, en arabe, de " Mouvement national palestinien " .

Le journal de la résistance " Falistinouna " ( Notre Palestine ), publiera d'ailleurs à l'adresse des pays arabes : " Tout ce que nous voulons c'est que vous ôtiez vos mains de la Palestine " .

C'est à partir de 1965 que le Fatah lancera ses premières opérations militaires contre Israël . Mais Israël avait déjà commencé ses attaques contre les populations civiles depuis longtemps . ( Massacres de Khan Younès et de Rafah, 1956 : des dizaines de Palestiniens alignés devant un mur et exécutés à la mitrailleuse, d'autres au révolver, sans jugement . Plus de cinq cents victimes . Un silence de quarante ans s'était abattu sur ce crime de guerre . Enquête du dessinateur Joe Sacco, " Gaza 1956, En marge de l'histoire ", Futuropolis, Paris, 2009 ) .

En ce mois de juillet 2014, avec plus de 1800 morts et près de 10 000 blessés, en quatre semaines, il est peu probable que les Gazaouis capitulent, n'en déplaise à ce triste sire qu'est M. Moshe Feiglin, Vice-Président de la Knesset, qui propose sur ses pages Facebook : " L'utilisation de camps de concentration ; l'anéantissement de toutes les forces de résistance et leurs soutiens ; la transformation de Gaza en Jaffa, ville israélienne florissante avec un nombre infime de civils hostiles ... " .

NB : d'après l'article d' Alain Gresh, " Gaza l'insoumise ", Le Monde diplomatique, août 2014 .

paperblog.fr

paperblog.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens