Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 15:37

" Nous sommes ceux qui essayons d'aller de l'avant, nous sommes ceux qui travaillons réellement " . ( Pablo Echenique, chercheur, eurodéputé du mouvement " Podemos " ) .

Depuis dix jours nous avons avalé, à toutes les sauces, la " mainmise " du Front National sur la politique française .

La victoire du FN aux élections européennes, en France, le 25 mai dernier fut une aubaine, et elle va le rester dans les trois années qui viennent, une aubaine pour éviter de parler de ce qui 'est passé en Grèce et en Espagne, deux pays particulièrement martyrisés par une Europe à genoux devant les "marchés " .

Le succès du parti " Syrisa ", équivalent du Front de Gauche français, en Grèce, arrivé premier de ces européennes avec 26.6% de voix, n'a ému aucun de nos commentateurs officiels : quelques manchettes ont suffi à enterrer la colère des Grecs .

Mais le silence a été encore plus " tonitruant " à propos de l'expérience espagnole pleine de fraîcheur, d'espoir, et de signes encourageants .

Une expérience citoyenne qui en dit long sur ce que les peuples peuvent encore obtenir, quand, las de scander à longueur de manifestations : " Basta ! ", ils franchissent le seuil de la prise de conscience et clament : " Podemos ! " .

Les Espagnols viennent de le faire .

Un jeune mouvement d'à peine quatre mois d'existence, issu des " Indignés " de " La Puerta del Sol " de Madrid, a présenté des candidats aux élections du 25 mai, et dès leur premier essai, ont recueilli 1 250 000 voix , 8% des suffrages, et obtenu cinq députés au Parlement de Strasbourg .

Ces cinq nouveaux élus ont une moyenne d'âge de 33 ans, trois femmes en font partie, dont deux professeurs et une chômeuse . Leur première annonce est qu'ils renoncent à leur indemnité de député de 8000€, ils ne toucheront que trois fois le SMIC espagnol, soit 1980 €, le reste sera réparti entre le parti et des ONG .

Ces nouveaux élus avaient été désignés, auparavant, candidats, non par le parti, mais par des " primaires ", au niveau local . Le mouvement est par ailleurs soutenu par un réseau de 400 000 abonnés à Facebook et 200 000 à Twetter, ( le PSOE en a 140 000 ) .

Emmené par un jeune universitaire de 36 ans, Pablo Iglesias, professeur de Sciences politiques, un chercheur du CSIC ( le CNRS espagnol ), altermondialiste, ancien de Attac Espagne, un ancien procureur anti-corruption, une institutrice, le mouvement s'est résolument positionné sur un combat " anti-caste ", anti-corruption ( 3e préoccupation des Espagnols ), et un projet attentif aux expériences latino-américaines, d'indépendance économique, de pays comme l'Equateur, le Venezuela, la Bolivie, le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay, " pays qui accumulent des expériences qui peuvent être intéressantes à l'heure de proposer un projet politique de pouvoir, dans le Sud de l'Europe ", " dit le porte-parole de " Podemos ", qui s'empresse d'ajouter : " Pour étudier les politiques qui sont cruciales pour le sud de l'Europe, il faut regarder le sud de l'Amérique latine, un de ces rares endroits où l'on a essayé de faire de la politique autrement " .

Le mouvement se dit également un soutien de " Syriza " en Grèce, dont le programme est proche, et avec qui il recherchera des alliances au niveau du Parlement, afin de contrer les sociaux-démocrates et les libéraux .

" Il faut s'opposer aux sociaux-démocrates et aux libéraux qui après avoir été des amants vont maintenant se marier ", n'hésite pas à dire Pablo Iglesias .

En Espagne, le premier combat affiché est bien celui de la lutte déterminée contre la corruption, fléau qui frappe les deux partis de gouvernement, mais d'abord le Parti Populaire, ceux que les "indignés " appellent " la Caste ", la classe politique, " les majordomes des riches ".

Le succès inattendu de " Podemos " a rendu " la Caste " furieuse . Les injures, nous sommes en Espagne, n'ont pas tardé à fuser .

" Un parti de freakies ", des monstres, pour le conseiller du Premier Ministre Mariano Rajoy, Pedro Avriola . " Un mouvement populiste associé à la ETA ", groupe terroriste basque, dit la très droitière chaîne de télévision, TeleMadrid . " Un parti dirigé par un sale gauchiste ", ancien consultant de " Izquierda Unida ", mentionne le quotidien conservateur La Razon .

L'ancien Premier Ministre socialiste, Felipe Gonzalez, s'y met à son tour : " Une alternative bolivarienne qui serait une catastrophe sans palliatif pour l'Europe et pour l'Espagne " ; dans peu de temps " Podemos " aura droit au qualificatif de " nationaliste " .

Le quotidien El Pais , journal centriste, équivalent de notre Monde, se veut plus nuancé, mais énonce , quand même la menace que représenteraient ces " argousins " de " Podemos " : " Ils vont entraîner, dans les scrutins à venir, une dispersion des voix, qui rendra le pays ingouvernable ... " . La menace n'est pas cachée .

La Caste se mobilise, fait front, et part à l'assaut . Imagina-usted la cosa, señor mio " ? " El coletas , Presidente del gobierno ? Car Pablo Iglesias, qui a une queue de cheval, a déjà droit à son surnom, tradition très espagnole, certes, mais dans ce cas, très méprisante : " la queue de cheval " . Cela revient à dire, c'est " un hippie " . Allons, quand même !

" Le peuple " ! On ne va pas laisser le pouvoir à " cet amas de personnes incultes qui ne comprennent rien à rien, et qui ressassent des vieilleries comme la Nation, dont la place est dans la remise, avec le rouet et la lampe à huile " ( Jack Dion, Marianne ) .

fr.myeurop.info  .

fr.myeurop.info .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens