Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 13:58

" Fuis les sentiers cachés où les spectres se donnent rendez-vous pour former de noires conjurations contre le repos des hommes " . ( Ch. Nodier, Smarra, 1821 ) .

J'ai fait, la nuit dernière, un cauchemar dont je ne puis me détacher . Tous les observateurs connaissent bien la perversité de notre système électoral . Ils savent qu'un parti peut atteindre un peut plus de 18% des suffrages et n'avoir quasiment pas de représentants à l'Assemblée Nationale . Mais ils ont aussi appris qu'un parti peut dépasser 22% des suffrages et devenir aussitôt maître du jeu politique .

Nous étions au lendemain du 25 mai 2014 . Le corps électoral français avait été convoqué par le Président de la République pour des élections législatives anticipées, à la suite d'une dissolution de l'Assemblée Nationale .

Les résultats du scrutin ressemblaient à s'y méprendre à ceux des élections européennes d'un jour analogue mais dont les contours m'échappaient .

Le Front National obtenait avec plus de 25% des voix, 250 sièges de députés ; l'UMP, malgré les affaires, la corruption, les assassinats politiques recueillait 20% de suffrages et 200 députés; le PS, en charpie, s'effondrait à 14%, et ne conservait qu'une centaine de députés ...

Le Président de la République eût dû, selon les termes de la Constitution, dès le lundi, nommer Mme Le Pen, Premier Ministre, en charge de former un nouveau gouvernement .

Le Président ne pouvait s'y résoudre . Et comme entretemps, le plus grand aventurier de la politique que le pays eût connu, " l'outlaw " de la deuxième droite, le braqueur des idées républicaines, le général Boulanger des plus invraisemblables ambigüités, était remonté sur scène, en faisant main-basse sur une UMP en voie de putréfaction, c'est vers lui que se tourna un Président en arrêt respiratoire .

Nicolas Sarkozy devenait Premier Ministre et formait, sans état d'âme, une coalition avec un Front National majoritaire à l'Assemblée Nationale .

La deuxième droite venait de triompher une nouvelle fois .

Improbable scénario mais préoccupante hypothèse .

Dans les années 1990 les medias nous ont assommés de discours sur la deuxième gauche : la gauche réaliste, la gauche gestionnaire, la gauche mâture, la gauche respectable, la gauche qui devait se jeter dans les bras du néolibéralisme, mais partant de là, la gauche qui fera le lit du " lepénisme ", et, peut-être aujourd'hui, son accession au pouvoir .

Par contre, de la deuxième droite, il n'était jamais question . " La droite du vichysme rampant, la droite monarchiste, antidreyfusarde, anti-laïque, xénophobe, antisémite, raciste, toujours dans l'opposition jusqu'à l'effondrement national de 1940 " ( Edgar Morin ) . Décomposée, au milieu de l'année 1944, cette deuxième droite est à nouveau là, tournoyant au-dessus des urnes de la République, recomposée dans le dépérissement orchestré de notre démocratie .

Au Président " somnambule ", j'adresse l'appel de Martin Luther King, de 1963 : " Il n'est plus temps de se laisser aller au luxe d'attendre, ni de prendre les tranquillisants des demi-mesures ... " .

Aux medias complaisants, j'envoie la condamnation sans appel d'Albert Camus, dans "Combat ", daté du 31 août 1944 : " L'appétit de l'argent et l'indifférence aux choses de la grandeur avaient opéré, en même temps, pour donner à la France une presse qui, à de rares exceptions près, n'avait d'autre but que de grandir la puissance de quelques uns et d'autre effet que d'avilir la moralité de tous . Il n'a donc pas été difficile à cette presse de devenir ce qu'elle a été de 1940 à 1944, c'est à dire la honte du pays " .

Quand la République n'aura plus que l'apparence de ce qu'elle a été, nous sortirons du rêve, mais il sera trop tard .

Le rêve de Dickens de Robert Williams Buss, oeuvre inachevée .

Le rêve de Dickens de Robert Williams Buss, oeuvre inachevée .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens