Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 13:57

" Selon la loi du pendule, la recherche de l'équilibre réclame que tout excès soit naturellement compensé par un autre " . ( Romain Guilleaumes , Le bûcher des illusions ) .

Oublions le champ lexical tectonique adopté dimanche, 25 mai, au soir, par nos élites politiques et médiatiques, sidérées par un résultat électoral auquel elles s'attendaient toutes, voire qu'elles avaient sciemment provoqué .

Reprenons nos esprits et regardons sereinement ce qui s'est réellement passé dans les isoloirs de la République .

Non : un Français sur quatre n'a pas voté pour le Front National ! Certains journalistes, ce n'est pas nouveau, nous prennent pour des idiots .

Ce dimanche, c'est un peu plus de 45 millions d'électeurs qui étaient appelés aux urnes : seuls 19,5 millions se sont déplacés, soit la moitié des votants qui s'étaient mobilisés, il y a deux ans, lors de l'élection présidentielle .

L'abstention a concerné 57,4% de ces inscrits, auxquels il faut ajouter 1,7% de votes blancs et nuls . Cela ramène l'expression du corps électoral, les suffrages exprimés, à 40,7% : soit 2 électeurs inscrits sur 5 .

Le Front National, qui recueille 25% de ces 40%, est donc soutenu par à peine un peu plus de 10% d'électeurs . Avec ses 4,7 millions de voix, Marine Le Pen perd presque deux millions de voix sur les présidentielles de 2012 ( 6,4 millions ), et atteint à peine le score de son père le 21 avril 2002 ( 4,8 millions ) .

L'irrésistible ascension des " gars de la Marine " est loin d'être une réalité . D'autant que le chenu pétainiste qu'est son père est loin d'être heureux des succès en trompe l'œil de sa fille, et que des " coups bas " à l'interne se préparent . Il s'est laissé aller, dimanche soir, d'un : " N'importe quel bourricot avec une pancarte FN aurait fait aussi bien ", qui en dit long sur la suite ...

Le problème est ailleurs . Et il est très politique !

Si l'on retranche aux 40% de suffrages exprimés, les 15% réalisés par les petites listes - souvent folkloriques - mais qui ont rassemblé des gens qui ne voulaient pas des partis traditionnels, qui ont influencé la vie politique de la Ve République, ces 6 partis de gouvernement ne rassemblent, en score cumulé, que 26% des citoyens, 26% de l'ensemble des électeurs .

Notez : 58% des électeurs de François Hollande de 2012 ne sont pas allé voter ! 43% des électeurs de J.L. Mélenchon et 43% des électeurs centristes ne se sont pas déplacés .

Ainsi l'UMP ne capte que 9% de l'ensemble des électeurs ; Le PS 6% ; l'UDI-MOD . 4% ; EELV 4% ; FG 3% .

Le problème des scores de ce dimanche " noir ", n'est pas la supposée percée du FN, mais l'affaissement étourdissant des grands partis de gouvernement ; la question de l'avenir de la Démocratie en France, ne dépend pas du " charisme " de Marine Le Pen, mais de la perte de confiance des citoyens dans des partis minés par des affaires de corruption ; dans des partis trop généreux en promesses jamais tenues, dans des partis emmenés par des aventuriers ou des médiocres, dans des partis devenus des " machines de guerre électorales ", qui ont complètement oublié leur mission première d'éducation et de mobilisation des citoyens .

Quand vous voyez le Front National arriver en tête, à Lille, la ville de Martine Aubry, pourtant réélue maire il y a à peine deux mois ; quand vous constatez que l'ancien " Midi rouge ", terres socialistes depuis toujours, Ariège, Gers, Haute-Garonne, a placé Marine Le Pen en tête ; quand vous découvrez que 43% des ouvriers qui ont voté, l'ont fait pour le FN, contre 8% pour le PS, vous vous dites que le PS n'est plus qu'un grand anorexique en danger de mort .

On a appris , aujourd'hui, que le chômage a encore augmenté en avril ( Pôle Emploi ) ; on a également appris, aujourd'hui, par la Cour des Comptes, qu'en 2013, le pays a connu une baisse alarmante des rentrées fiscales de 14 Mds d'€, malgré toutes les augmentations programmées, donc une nouvelle augmentation de la dette .

Mais peut-on se rassurer en constatant que Marine Le Pen n'a rien d'un séisme ? Peut-on se rassurer, quand, dans cette " chienlit " indescriptible, le Président, fidèle à lui-même, continue de refuser de voir la réalité en face . Le PS a mordu la poussière, le Président regarde de l'autre côté : " La gauche de la gauche ne progresse pas ; les Verts connaissent un recul important . Cela veut dire qu'il n'y a pas, politiquement, de place pour eux . Cela donne peu de crédibilité à la critique de gauche contre la politique du gouvernement ", disait-il à ses proches, dimanche soir .

Analyse ahurissante et particulièrement inquiétante ! Charles Trenet enchante les soirées élyséennes, semble-t-il : " Y'a d'la joie ... ! " .

Site : familledegeeks.fr  .

Site : familledegeeks.fr .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens