Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 14:18

" S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème " . ( Les shadoks ) .

( Illustration : recyclage ; les shadoks . h16free.com ) .

" Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche " ! Telle était la devise des shadoks, ces créatures loufoques d'une série télévisée des années 1970, qui pédalaient en permanence dans le vide, et dont je ferais volontiers la devise du Président Hollande . (1) .

Les dernières élections municipales ont condamné la politique du Chef de l'Etat, comme cela ne s'était jamais vu de mémoire de politologue ; celui-ci, en homme politique averti, répond aux Français, je vous ai entendus, mais je ne vous écoute pas ; on ne change rien : on continue dans la même direction . Mieux, on va y aller plus vite . C'est pourquoi je nomme comme " shadok-rameur en chef ", mon meilleur ami, Manuel Valls . Oui, chef-rameur, car la barre et le cap, c'est moi qui les garde !

Le chef des " rames " ne s'est pas fait attendre . Hier, du haut du château de proue de la galère royale, il nous a " entartrés " avec une " bouillie ", de chiffres, de dates, d'additions, de soustractions tout droit venues des hémisphères cérébraux du " barreur " .

Une bouillie ! Une bouillie dont, politologues, commentateurs, éditorialistes, vous donnent à croire, avec l'aplomb qui les caractérise, qu'ils ont absolument compris la composition .

Quelle prétention ! Le nouveau produit de " l'Agence A Valls " - anciennement Agence Havas - de Monsieur Stéphane Fouks, précédemment " coach " du trés célèbre M. Dominique Strauss-Kahn, aujourd'hui homme d'affaires trés recherché, le nouveau " produit Fouks ", ne comprend rien à l'économie . Et donc, ce qu'il nous a asséné, hier, le coeur battant, n'était rien d'autre qu'une bouillie de son destinée à cacher la graine d'une catastrophe prochaine .

Imaginez !

Au CICE de 20 Mds d'€, destiné à baisser les charges des entreprises, on ajoute 10 Mds d'allègements supplémentaires ; à partir de 2017 commencera la baisse de l'impôt sur les sociétés de 33% à 28%, en même temps que la suppression de la surtaxe sur le résultat des sociétés en 2016 .

La C3S, contribution sociale de solidarité des sociétés, sera supprimée sur trois ans ; les artisans bénéficieront d'une baisse de trois points de leur cotisation famille dés 2015 ...

A compter du 1er janvier 2015, les cotisations patronales à l'URSAFF, concernant le SMIC seront supprimées . Comprenez-bien : tous les nouveaux contrats se feront au SMIC et vous y resterez à vie, car le patron ne voudra plus payer de charges . Une nasse redoutable ! " La trappe à bas salaires " disent les économistes .

Les cadeaux aux entreprises s'élèveront en réalité à plus de 36 Mds d'euros .

Mais le discours contient autre chose : ce sont les 50 Mds d'€ d'économies tant annoncés pour 2015, 2016 et 2017 .

Il faut s'y arrêter un instant, car c'est sur ce point que " l'art du mensonge politique " s'est déployé sans vergogne .

Que nous a dit M. Valls ? Ces 50 Mds à retirer de la dépense publique le seront selon les critères suivants : 19 Mds sur les budgets de l'Etat, ces budgets ayant été rabotés jusqu'à l'os, comprenez que ce sont plusieurs dizaines de milliers de postes supplémentaires de fonctionnaires qui vont être supprimés, pour le plus grand bien de la courbe du chômage ; 10 Mds sur les collectivités locales, qui assurent jusqu'à présent 70% des investissements publics, pour le plus grand bien de la courbe du chômage ; 10 Mds sur l'assurance maladie, grâce à une modernisation - on dit toujours cela, quand on prépare des coupes sombres - de la gestion des caisses, ce qui ne peut signifier qu'une baisse des prestations et moins de personnel, pour le plus grand bien de la courbe du chômage .

Oui, mais voilà, le compte n'y est pas : il manque 10 Mds d'€, aux 50 annoncés ! Ne vous affolez pas, " Stéphane Fouks fils " y a songé, et nous le dit dans la meilleure langue de bois : " Le reste viendra d'une plus grande justice, d'une mise en cohérence et d'une meilleure lisibilité de notre système de prestations ... " . Un proche de F. Hollande, n'hésita pas à dire, à la sortie du Palais Bourbon, que c'étaient dans ces derniers mots, que les Français allaient bientôt trouver " le sang et les larmes " de la politique du Chef de l'Etat et de son " rameur " : baisse des prestations, baisse des remboursements, suppression de lits dans les hôpitaux, suppression des petits hôpitaux .

Le reste, qui concerne le " mille-feuilles " administratif, propositions repoussées à 2018 ou 2021, ne représente que " des sucettes " pour occuper les élus, pendant que l'économie ultra-libérale prend lentement mais sûrement sa place dans le modèle français, sous l'impulsion d'un Président venu de la famille socialiste pour faire le " boulot " que, même Sarkozy " avait eu peur de mener jusqu'à son terme : " le sale boulot " !

NB : (1) . Cité par J. Macé- Scarron, Magazine Marianne No 885 .

De la bouillie de shadok .
De la bouillie de shadok .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens